• Suite de la journée de visites dans Rio...toujours le 18 octobre 2013

    Nous voici devant un lieu très touristique

    L'escalier Selarón, connu en portugais sous les noms d'Escadaria Selarón ou d'Escadaria do Convento de Santa Teresa, est une voie publique en escalier située entre les quartiers de Santa Teresa et Lapa, à Rio deJaneiro , au Brésil.

    Attraction touristique de la ville, l'escalier a la particularité d'être orné, sur toute sa longueur, de plus de 2 000 carreaux de faïence venant de 120 pays différents. L'escalier est une œuvre de l'artiste d'origine chilienne Jorge Selarón (1947-2013), résident du quartier et arrivé au Brésil en 1983, qui a décoré plusieurs lieux publics de Santa Teresa et de Lapa. Elle a été réalisée à l'occasion de la coupe du monde de football de 1994.

    Cet artiste malheureusement, fut retrouvé mort en janvier 2013, couché sur une des marches de son escalier, le corps couvert de brûlures. Execution ou suicide, le mystère reste entier, sauf qu'il avait porté plainte pour avoir reçu des menaces de mort à plusieurs reprises de son ancien associé, qui exigeait de percevoir tous ses biens, tableaux, et argent, et dont le frère était en prison pour contrôle du trafic de drogue dans le quartier. L'ancien associé fut relâché par la police, faute de preuves suffisantes, et l'affaire classée sans suite, imputant la mort de l'artiste à un suicide.

      

    L'escalier Selarón, également connu sous le nom d'escalier du couvent de Santa Teresa (Escadaria do Convento de Santa Teresa en portugais), est situé entre les quartiers (bairro) Santa Teresa et Lapa de la ville de Rio de Janeiro.

    L'escalier Selarón fait 125 mètres de longueur et comporte 215 marches.

     

     

     

     

     

     

    Nous partons ensuite en direction du Musée de la République dans le quartier de Catete

    Le frontispice du Musée de la République est orné de cinq aigles en bronze  installés en 1896 en substitution aux statues en fonte : la République, l´Industrie,la Justice,le Printemps, l'Eté, l'Automne et l'Hiver. Il a été intitulé le “Palais des Aigles”.

    Catete est un quartier de classe moyenne et moyenne supérieure de la zone Sud de la ville de Rio de Janeiro au Brésil. Ce quartier traditionnel et historique a été le siège de la Présidence de la République du Brésil qui se trouvait au palais du Catete (transformé ensuite en musée et qui est jusqu'à aujourd'hui la principale attraction touristique du quartier).

    Comme les quartiers voisins de Glória et Santa Teresa, il a un passé de quartier riche. Il comporte de nombreux commerces et de nombreux sobrados construits à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, pendant la période « Belle Époque » de la ville.  (source Wikipédia)

    Le palais, qui était une demeure particulière avant de devenir le palais présidentiel, est encore avec sa décoration d'époque, absolument somptueux.

    Conçu par l'architecte allemand Gustav Waehneldt, on sent beaucoup l'influence européenne (salon français, salon vénitien).
     
     
    Son architecture, sa décoration intérieure, les documents exposés en font un musée d’une richesse exceptionnelle.

     

     

     le Palácio do Catete (1857) a vu se succéder 18 chefs d'État entre 1897 et 1960  dont on peut voir les portraits, jusqu'à celui de Juscelino Kubitscheck)..

    Dans la section spéciale consacrée à Getúlio Vargas, qui sera resté dix-neuf ans au pouvoir, plus de documents d'époque que de réelles explications historiques.

     

    Le 1er étage abrite une chapelle privée, une salle des banquets (avec table dressée), une salle de concerts au superbe plancher marqueté et une étonnante salle mauresque.

    Enfin, l'étage des appartements privés accueille une exposition permanente sur la présidence (photos, objets divers). Des concerts de musique classique y sont organisés.

     
     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     
     
    A la fin de la visite, on peut voir la chambre de Getúlio Vargas dans l'état où elle a été laissée le jour de son suicide le 24 août 1954 (on y découvre le pistolet qui a servi et même son pyjama perforé par le trou de la balle mortelle !). Le texte récité par la voix off est celui de la lettre qu'il a laissée pour expliquer son geste.
     
    Les candélabres :  L´Aurore et le Crépuscule éclairent la véranda du Musée de la République qui fait accéder au jardin.
     
    Avant de partir, il est reposant de flâner un peu dans le magnifique parc du musée, couronné de superbes palmiers impériaux.
     

    Puis à la fin de la visite, nous avons un temps libre pour pouvoir faire quelques achats, cartes postales, timbres, souvenirs (nous ramenerons du café acheté dans une grande épicerie de l'avenue...fameux ce café, un des meilleurs, en grains)

     

    Puis après, ce sera le jardin botanique que nous traversons de part en part..

    C'est un des espaces verts les plus beaux et les mieux préservés de la ville, un exemple de diversité florale aussi bien brésilienne qu'étrangère. On peut observer environ 6500 espèces (dont certaines menacées d'extinction) au travers des 54 hectares du Jardim Botânico.

    Le jardin ouvre non seulement des monuments de valeurs historique, artistique et archéologique mais aussi une vaste bibliothèque spécialisée en botanique, avec plus de 32 000 volumes et le plus grand herbier du Brésil, avec environ 650 000 échantillons numérisés et disponibles au public sur son site Internet. (source Wikipédia)

    Palmiers royaux,

    bambous géants, plantes médicinales, pièces d'eau avec nénphares géants

    le fameux pau-Brasil...

    Cascades

    le Jardim Bôtanico comporte d'innombrables espèces tropicales

    Nous ne ferons que le traverser...

    Et rejoindrons à pied, à quelques 500 m de là, le restaurant où nous allons déjeûner...Il est assez étonnant ce restaurant, c'est un lieu, où les consommateurs se servent au buffet, et font peser leur assiette !! Le contenu leur est ensuite facturé..On appelle ce type de restaurant : "restaurant o quilo"

    Pour nous cela sera différent, nous avons un forfait déjà établi, et un buffet spécial...Nous sommes heureux de ce qu'on peut y trouver, et le choix est très varié..idem avec les plats chauds..

    Pour le dessert, on peut avoir des crêpes - bananes au chocolat chaud faites devant nous, et nous ne nous en privons pas !! pas plus que du flan noix de coco qu'on nous sert à table, avec le café ou le thé offert comme dans tous les restaurants du circuit. Ce fut l'un des meilleurs repas que nous avons fait dans ce circuit.

    Nous allons nous diriger vers la "gare" du petit train funiculaire amenant au Corcovado, notre guide nous expliquant que notre groupe est prévu pour une montée à 14 heures, selon la réservation faite plusieurs jours à l'avance. Toutes les visites sont planifiées, et si retard, on ne peut pas y monter. 

    Mais ce sera dans le prochain article, si vous voulez bien...en attendant, je vous laisse regarder les photos..à bientôt

     

     

     
     
    Technorati

    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires