• Article réédité pendant ma pause, photos et diaporama avaient disparu..

    24 mai 2008          

    Après notre super dîner royal costumé,  à Hué, et avoir pris le lendemain matin un copieux petit déjeuner dans notre sympathique et fort confortable hôtel,

    Il est très tôt, départ 7h30... Nous prenons la route...Nous voici en partance pour Hoï An, en passant par le "Col des Nuages".

     

    Beaucoup de choses à voir...cultures et paysans déjà dans les champs, équipages avec buffles pour les cultures... et de très beaux paysages...

       

    En cours de route, et avant d'attaquer les hauteurs d'où les points de vue sont absolument grandioses, nous nous sommes arrêtés inopinément, pour assister à un banquet de mariage..

    Ce n'était absolument pas prévu.. Il était encore très tôt, à peine 9 h le matin, et toute la noce était déjà attablée devant des bières¨(leur bière est fameuse)  et de l'alcool de riz, avec profusion de nourriture..

    Les parents des mariés, très flattés que des touristes s'arrêtent pour leur dire un petit bonjour, nous ont invités à se joindre à eux, et à venir trinquer au bonheur de leurs enfants, en faisant : "Un, deux, trois..Yo !!" Cela correspond à notre "santé !" ou "A la tienne ! " ou encore "à leur bonheur" 


      
    Comme vous le voyez sur les photos, la mariée était fort jolie. Et ce jeune couple très attendrissant.. Maintenant, au Vietnam, en ville, dans les familles de classe moyenne, ou de petits bourgeois, il y a de moins en moins de mariages arrangés.

    Certes, il en existe toujours,  mais surtout dans les campagnes. Concernant les mariages, notre guide nous a expliqué que beaucoup de paramètres entrent en compte pour le calcul de la date, et que les superstitions sont omniprésentes..

    Le papa de la mariée...

    Autre chose, la mariée qui doit avec son mari tout neuf, regagner la ville où ils vont vivre, (ou la campagne d'ailleurs) ne doit plus quitter sa robe de mariée une fois qu'elle est montée en voiture.., si elle l'enlève, cela porte malheur..Donc comme les distances sont très importantes (ce fut le cas pour notre guide et sa femme, lui originaire de Saïgon et elle d'une petite ville beaucoup plus au nord environ 700 kms) il est fortement recommandé pour la mariée d'enlever sa robe et de la troquer contre un jean, avant de monter en voiture .plus pratique pour faire des arrêts pipi...Malgré le niveau social des parents du guide (le père médecin, la mère infirmière) il a dû se battre contre les superstitions affichées par la famille de sa femme, surtout sa belle-mère, concernant la manière d'élever son premier bébé, en l'occurence une petite fille..

    Une petite invitée du mariage...trop mignonne...
     
              Enfin, pour clore le chapitre "mariages", nous avons vu une quantité incroyable de boutiques de robes de mariées, robes de style européen, toutes plus belles les unes que les autres, et pas seulement blanches, de couleur aussi..

    Ce qu'il faut savoir c'est qu'au Vietnam, on se marie tous les jours, souvent le matin très tôt, quand il ne fait pas trop chaud, et que le marié est obligé d'aller à chaque table d'invités (souvent près d'une centaine d'invités) et de faire "un deux trois Yo !" avec chaque tablée..

    avant....

    Après...

    Inutile de préciser qu'une heure ou deux après, il est ivre-mort !! Alors comme beaucoup de garçons ont fait des comas éthyliques et ne s'en sont pas relevés, et que leur épousée était devenue déjà veuve avant d'avoir franchi le seuil de sa nouvelle maison, ce sont les garçons d'honneur qui sont chargés maintenant de trinquer avec chaque table.(sympa pour les garçons d'honneur, c'est eux qu'on envoie au casse-pipe !) .Le guide nous a raconté que toutes les mariées (et les femmes du mariage) portent avec elles dans un sac, une pique, afin de pouvoir faire une saignée d'urgence à leur mari, avant qu'il ne passe l'arme à gauche ! L'une d'entre elle a sauvé son mari en le piquant au pied et le faisant saigner abondamment..La pression sanguine diminue et cela fait aussi baisser le taux d'alcoolémie.
     
             Nous reprenons la route, après avoir salué les mariés et les parents fort contents et honorés de notre visite..Le papa parlait très bien français..


               Nous voici partis pour une ascension de ce fameux "Col des nuages", 100 kms de route, qui grimpe à 500 m d'altitude, par des routes en lacets, et que nous aurons la chance de voir par un temps fort bien dégagé et très ensoleillé..

     

     

       
       

    En bas, la baie est magnifique, l'eau miroite au soleil. Après un arrêt en haut du col, d'où on domine toute la vallée et la baie de Danang, 

    Nous repartons et allons longer la plage !  Lâng Cô et son village de pêcheurs.....

    La mer, oui la mer de Chine. des barques de pêche sont alignées sur le sable..Un arrêt là aussi pour les photos et le plaisir de marcher pieds nus dans le sable.. .

     

       
       
       

    Autres plages de cette baie,"China Beach" et celle de My Khe.. Les GI américains pendant la guerre venaient se reposer là et décompresser. 30 kms de plage de sable fin et blanc.


    Et ensuite, un arrêt aussi
     au pied de la montagne de marbre, à 8 kms de Danang, pour voir à l'oeuvre les sculpteurs de marbre..

    La chaleur est maintenant très forte, et autour des blocs de marbre, les ouvriers font voler une poussière blanche fine et pénétrante qui prend à la gorge..

    Leurs œuvres sont absolument magnifiques, certaines saisissantes de beauté, de pureté et de raffinement..vous en verrez aussi dans le diapo ci-dessous..Les salles d'exposition de ces sculptures dans toutes les teintes de marbre, sont fraiches et bien agréables à visiter..Mais je ne vois pas comment on pourrait commander de telles pièces, à moins d'affrêter un avion cargo !!

       
       
       
       
       

             Nous allons déjeuner dans un très beau restaurant, et goûter la spécialité de Hoï An, le fameux "Cao Lau" ou nouilles jaunes aux crevettes..

     

    Le repas est excellent, la vaisselle superbe..

    Ensuite, direction, les ateliers de soierie, activité principale d'Hoï An, je vous montrerai les merveilles de ces ateliers dans un prochain article..

              Merci de vos visites et de vos commentaires...@ bientôt


     

     

     
     
    Technorati

    21 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires