• Article paru à une mauvaise date en janvier 2018.. Mille excuses

    Suite de la journée du 5 mars 2014

    Nous quittons l'atelier des batteurs d'or, et partons en direction du temple et de la Pagode Mahamuni, avec son bouddha de 9 tonnes, recouvert d'or...Il est encore tôt et nous retraversons la ville et sa circulation qui est déjà bien compacte...beaucoup de 2 roues comme partout en Asie..

    La Pagode Mahamuni et le temple, où se trouve le Bouddha

    Le Bouddha Mahamuni ( Le Grand sage), aussi appelé Maha Myat Muni Paya, Rakhine Paya, ou Payagyi, est une statue exposée dans le Temple Mahamuni dans la ville de Mandalay. Elle aurait été rapportée par les armées du roi Bodawpaya du royaume d'Arakan comme prise de guerre en 1784, et d'abord abritée à Amarapura, avant de suivre le déplacement de la capitale en 1860.

    Mesurant 4 mètres de haut, elle est constituée de 6,5 tonnes de bronze et 3 tonnes d'or. Des feuilles d'or sont sans cesse ajoutées sur son corps (on parle de 65 grammes d'or par jour collés par les adorateurs !smile). 

    Au cours d'une cérémonie solennelle les moines polissent le corps du Bouddha sur lequel les feuilles d'or forment des amas.. Les moines considèrent que cette statue est vivante : ils lui lavent les dents et lui apportent des offrandes.

       Les femmes n'ont pas le droit de l'approcher - elles se contentent de s'adresser à lui en contrebas, au pied des escaliers - seuls les hommes peuvent acquérir des mérites en apposant sur son corps (le visage doit rester intact) des feuilles d'or.

      La statue se trouve dans une petite chambre surmontée d'un pyatthat (toit) à sept degrés. Le plafond est couvert de mosaïque.

    Tout autour se trouvent des arcades soutenues par 252 colonnes dorées, sculptées et ornées de fresques. Le premier bâtiment a brûlé à deux reprises sous le règne de Thibaw Min et a été reconstruit en 1896.

    C'est un lieu de pèlerinage très important pour les birmans.

     

    Le temple...

    Dans l'enceinte du temple se trouve un petit musée des offrandes qui abrite différentes statues du roi Mindon ainsi que de belles sculptures khmères en bronze  originaires d'Angkor Vat, et qui ont connu une histoire tumultueuse.

    Elles ont été ramenées à Ayutthaya en 1431 par les siamois au moment du sac d'Angkor. En 1564, le roi birman Bayinnaung attaqua Ayutthaya et il remporta trente statues à Pégou. En 1599, le roi Razagri envahit Pégou et rapporta les statues dans sa capitale. Finalement, le prince héritier Thado  Minsaw, fils du roi Bodawpaya, les rapporta à Amarapura en 1785.

     

    Selon les croyances locales, beaucoup plus de statues avaient été ramenées d'Arakan. Le roi Thibaw en fit fondre un bon nombre pour couler des canons pour les fortifications de son palais. Des trente statues rapportées du Siam par Bayinnaung, il n'en reste que six, exposées dans le temple. Elles attirent beaucoup de monde, à cause des pouvoirs de guérison qui leur sont attribuées. 

    Shiva,

     

    l'éléphant Airavata

       
       

     

    Lors de notre visite, il y a une fête religieuse dans l'enceinte du temple, beaucoup de jeunes filles et jeunes hommes, ainsi que des enfants y participent, et tous portent des costumes ravissants, surtout les jeunes filles qui ont des coiffes superbes ...Cette procession concerne une cérémonie de noviciat...les jeunes vont bientôt entrer au monastère, et leurs familles les parent de costumes somptueux, afin de célébrer cette étape, et vont les accompagner dans les prières, les vœux et les offrandes

     

    Il fait déjà très chaud, le soleil est fort, et fait mal aux yeux...En attendant le départ, les enfants ont du mal à rester sans bouger, les jeunes filles commencent à s'impatienter..

       
       
       
       

    D'autres personnes suivent, des adultes, hommes et femmes avec enfants dans les bras..tous sont bien habillés et les bébés portent aussi un joli costume ..

    Les bébés s'amusent comme ils peuvent et celui-ci s'occupe d'une friandise qu'il a l'air de bien apprécier !! smile...

    des jeunes filles portent des paniers de fleurs (offrandes sans doute)

    Le sol en marbre reflète le soleil, et il est bouillant...cela brûle les pieds (les nôtres) les birmans y sont certainement plus habitués..

    Après une heure de visite, nous quittons le temple, et prenons la direction d'Amarapura, et du temple Mahagandayon, pour assister au repas des 1000 moines...Un spectacle très insolite et qui vaut d'être vu...ce sera dans le prochain article..En attendant, je vous laisse regarder les photos ...

    @ bientôt

     
     
    Technorati

    18 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires