• Article réédité pendant ma pause, images et diaporama avaient disparu

    20 mai 2008...3ème jour..Baie Halong 

    Nous quittons l'hôtel avec les bagages

    Nous voici sur le point d'embarquer pour ces 5 heures de navigation sur la Mer de Chine, dans la Baie d'Halong...

    Embarquement à Bâi Chây..

     

    Une quantité impressionnante de bateaux pour touristes se tient à disposition, à quai, prêts à prendre les passagers..Le temps n'est pas beau, mais pas de pluie. Ciel gris, température agréable. C'est vrai qu'il est encore très tôt, 6 h45 matin.

    D'ailleurs, il fait souvent gris sur la Baie d'Halong, rares sont les moments où il y a du soleil, c'est ce que nous dit notre guide "groupirrrr"..

    Nous voici donc installés, et hop départ..

    Nous croisons d'autres bateaux avec ponts supérieurs ceux-là, et cabines aux stores baissés, qui doivent rentrer d'une sortie de plusieurs jours avec nuits à bord. Il paraît que ces bateaux sont très confortables, les cabines climatisées..Mais bon, je crois qu'on ne perd rien à ne rester quelques heures seulement, on voit quand même l'essentiel, et le prix n'est pas le même non plus..

       
       

     

    l'équipage est très aimable, aux petits soins. Evidemment, appareils photos et camescopes sont déjà en mains, et les premières photos se succèdent à un rythme soutenu. Entre les miennes et celles de mon époux, on doit bien en avoir fait une centaine..(d'ailleurs pour tout notre voyage c'est idem, on arrive à une quantité énorme, environ 4000 clichés..).

     

       
       

    Il y a tellement à voir, on ne sait pas où donner du regard..les petits sampans qui se pressent pour venir à notre hauteur et proposer des fruits, colifichets à la vente,

       
       
     
     

     

     
     
     

    d'autres barques avec femmes et enfants, plus solliciteurs pour avoir de l'argent, (maintenant, ça commence à devenir préoccupant et désagréable, cette sollicitation permanente, et c'est la faute aux touristes qui, comme une personne de notre groupe, ne peut s'empêcher de mettre la main au porte-monnaie à tout bout de champ et pour n'importe quoi..Son mari furax, lui dit : "donne moi le porte monnaie, si ça continue on va plus avoir un radis !" ce sont ces gens-là qui font que les autochtones nous considèrent comme des banques ambulantes ! même les enfants maintenant nous accrochent pour avoir un euro, un dollar..en tendant la main..dommage, dans quelques années, et rapidement, ce pays va devenir comme tant d'autres, un pièges à touristes, et s'ils ne deviennent pas agressifs cela sera encore heureux !) Je suis d'accord pour leur acheter de la marchandise, c'est même plaisant, mais pas leur faire la mendicité..

     

    Passé le secteur le plus chargé en embarcations de toutes sortes, on commence à prendre un peu le large et à voir émerger ces fameux "pains de sucre" qui font que cet endroit est unique au monde..La 8ème merveille du monde, classée par l'Unesco comme patrimoine mondial de l'humanité..certains ont des formes vraiment très curieuses, effrayantes..la "descente du dragon" décrite par les Vietnamiens dans la légende, explique l'aspect impressionnant et fantasmagorique qu'ont certaines de ces roches hautes, qui se découpent sur le ciel gris..Nous ne voyons pas l'eau turquoise pour l'instant, elle a la couleur du ciel..

          Déçus de ne pas avoir vu de jonques aux voiles couleur rouille, en forme d'ailes de papillons,comme on en voit partout sur les dépliants touristiques. Mais on s'y attendait un peu...les seules qui existent encore sont des bateaux pour touristes aménagés avec voiles pour le folklore, et nous n'en n'avons croisé aucune..elles étaient sagement restées à l'embarcadère..D'ailleurs la dernière grande jonque véritable, a coulé en 1999, dans le port de Hôn Gai, et comme il y a eu des victimes par noyade, les autorités ont interdit les jonques dans le secteur..Les seules qu'on voit sont donc ces reconstitutions destinées aux croisières..Il en existe une magnifique de 22m de long, avec de superbes voiles feuille-morte en ailes de papillon, bateau de luxe, construite et aménagée par 4 français et financée par un riche vietnamien..c'est un bateau avec un puissant moteur, des générateurs d'électricité, ultra moderne à l'intérieur, avec tout le confort imaginable, toilettes privées, eau chaude pour la douche, elle sert à des croisières de 2 ou trois jours dans la baie..Pour les riches touristes. Il faut compter minimum 100 à 150 US $ par jour et par personne..Bon, pas pour nous évidemment .


    Image du net,d'un bateau de touristes, mais pas celui de grand luxe


         Nous voici arrivés devant une "pêcherie" genre de baraque flottante, où sont pêchés des poissons mis dans des bassins pour être consommés, ainsi que des petits crabes, encornets, grosses crevettes...On s'arrête, et en avant pour la visite..Une dame attentionnée nous amène un escabeau en bois peint en vert pour permettre l'abordage.. Extrêmement casse-gueu*** le truc est branlant, et comme nous avons quelques "poids plume" dans le groupe, l'opération s'avère délicate..je redoute que quelqu'un tombe au bouillon.. Vous me direz il y a du monde autour pour faire le repêchage, mais cela serait dommage pour la personne à qui ça arriverait..Notre guide, comme à son habitude, fonce bille en tête..normal, il a ses habitudes dans ce commerce flottant, et en profite pour faire une razzia de crevettes qu'il va se faire un plaisir de déguster avec quelques "groupies" à l'arrière de notre bateau..si on aime les crevettes crues, pas de problème..mais nan merci, je préserve mes petits intestins..(viendront pas se plaindre après qu'ils ont la tourista..smile)


     

     
       

     

       

    Après cette halte et cette "dégustation" nous repartons vers l'horizon sans fin, car le ciel et la mer se confondent dans les nuances de gris..Les abords des ilots sont habités par des pêcheurs qui vivent dans leurs sampans ou dans des baraques flottantes comme la pêcherie que nous venons de visiter. De très nombreuses grottes ou cavernes, s'ouvrent dans les immenses parois rocheuses..Elles ont d'ailleurs servi de caches d'armes pendant les guerres successives au Vietnam..et de repaires aux révolutionnaires..voir le film Indochine entre autres..


     

    Il va nous falloir attendre d'être arrivés dans une crique, au pied de la "grotte de la surprise" comme l'appellent les vietnamiens, ou la "grotte des merveilles" comme l'appellent les français, pour voir le ciel se dégager, le soleil pointer son nez, et l'eau devenir verte.. C'est absolument magique cet endroit, on se sent tout petit quand on passe au pied de ces murs de roche, il y en environ 2000, de toutes formes et de toutes tailles, certaines peuvent représenter  des animaux de toutes sortes..bref, question d'imagination.. environ 3000 ilôts sont disséminés dans cette baie d'une superficie immense 1500 kilomètres carrés. Nous ne sommes pas allés voir le Parc national, sur l'ile de Cât Bâ, il paraît qu'elle est à voir, c'est une réserve de forêt tropicale avec encore plein d'animaux..et des plages de sable fin..L'aventure sac au dos, c'est plus trop notre truc..


    Nous arrivons au bout d'un bon moment de navigation, en vue d'une crique, agréable, et le soleil se montre enfin..Cette crique est aménagée et tout un tas de petits bateaux, commerces pour la plupart, font halte afin de ravitailler en fruits, légumes et autres denrées les bateaux de touristes qui viennent s'y amarrer. C'est également le point d'accès à la grotte "des merveilles" ou "des surprises"..Avec le soleil, l'eau se teinte d'une jolie couleur émeraude..enfin !


        

    Le temps de visiter la grotte pour les plus courageux, car l'accès se fait par une volée de marches, creusées dans la roche, et pas des plus commodes,

     

    Vue d'en haut...

       
       
       

     

    Après retour au bateau, c'est l'heure du déjeuner..

    Un repas de fruits de mer et poisson, servi à bord, et très bon. Les crevettes viennent sans doute d'une des pêcheries, mais elles sont cuites !

       

     

    L'après déjeuner, nous donne l'occasion de faire du shopping sur le bateau (ben tiens, ça m'aurait étonné qu'on y ait pas droit, il n'y a que dans le car qu'on nous propose rien à acheter lol. ah si, j'oubliais, l'eau minérale fraiche..bien agréable ça.) nous voici avec des petites babioles, cartes postales sur la Baie, petits tableaux en soie tissée, nappes, etc...Bref, les prix sont absolument à négocier, car ils flambent dès qu'on regarde un truc ! Nous faisons demi-tour et rejoignons doucement notre point de départ, en revoyant la baie cette fois-ci sous le soleil un peu voilé, mais là quand même.. Arrivés à destination, le débarcadère nous permet d'apercevoir entre quelques mâts une ou deux voiles de jonques de bateaux touristiques amarrés. Dommage, on aurait bien voulu en voir une en service..


           

    Voilà fin de l'épisode Baie d'Halong..ce fut un vrai plaisir..Nous repartons vers Hanoï (retrouver notre cher hôtel - voir photos..) par la route, via le pont de Binh, et en nous arrêtant à divers endroits dont je vous parlerai dans un prochain article...


    Merci de votre visite et de vos commentaires..à bientôt..
     
             
     
     
     

     

     
     
    Technorati

    39 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires