• Carnets de voyage...Vietnam Hanoï-May Chau

               Nous quittons l'hotel d'Hanoï comme d'habitude assez tôt, cette fois-ci avec tous les bagages..Il faut le temps de rentrer tout ça dans les soutes, et comme au fur et à mesure des villes et villages visités, certains ont fait des emplettes, des sacs supplémentaires ont fait leur apparition..tout ne pourra tenir dans les soutes, alors ce sera mis dans le bus, au fond sur la dernière banquette..
            
              Nous prenons la route direction May Chau/Hoa Binh..à 140 kms d'Hanoï . Petit arrêt à Hoa Binh, puis nous attaquons la montagne..la route nous fait découvrir des paysages magnifiques, surtout avant d'arriver au Col de Cun..dans la vallée verdoyante, au milieu des rizières et des cultures en terrasses, on découvre les premiers villages Thaïs (minorité ethnique, il y en a 53 au Vietnam..qui parlent en priorité leur dialecte et accessoirement vietnamien) Les maisons sont en bois, sur pilotis. Les planchers en bambou (il sert à tout!) et le toit en feuilles de lataniers, de très grandes fenêtres ou ouvertures permettent une bonne ventilation..

            Nous arrivons en vue d'un village Thaï, où nous sommes attendus pour le déjeuner chez l'habitant..petite précision, il faut toujours monter l'échelle d'accès à la maison par le devant, et jamais par celle de derrière sinon cela porte malheur..de plus, nous devons nous déchausser..Et c'est bien agréable de marcher pieds nus sur le bois du plancher, et les nattes et tapis étalés sur le sol..de petites tables basses nous attendent, ainsi que des coussins à même le sol..donc, nous mangerons assis par-terre ou presque..On nous accueille avec beaucoup de gentillesse, et nous nous installons, bien sûr en prenant un maximum de photos..nos hôtes sont charmants et les jeunes filles, très souriantes et fort jolies, dans leur costume traditionnel de tous les jours, nous servent les premiers plats..Une musique d'ambiance en sourdine nous dépayse complètement...je dois dire que ce déjeûner fut vraiment un plaisir..les mets servis très bons et surtout sortant de l'ordinaire, (il faut dire qu'on en avait un peu assez des nems et du poisson au caramel..) là nous découvrons des spécialités culinaires des autochtones, qui sont raffinées et savoureuses..
            Nous profitons de la température agréable dans la maison, avec les grands ventilateurs à pales qui tournent, alors que dehors, en plein midi et même plutôt vers

    13 h30 14 h, il doit au moins faire 40° au soleil.. et c'est bien sûr à ce moment là, que notre cher guide qui avait bien "coincé la bulle" et fait une petite sieste, dans un coin à l'écart, nous fait lever le camp et retourner dehors en pleine chaleur, pour crapahuter dans le village et aller en voir un autre un peu plus loin..Alors là, le vent de la rebellion a soufflé ! nous refusons de continuer ce détour inutile en pleine chaleur, avec le soleil au zénith, alors qu'en reprenant le chemin de notre arrivée, il y a environ 800 m à faire pour retrouver la route nationale.. C'est le clash avec le guide ! nous étions 6 , à avoir pris le chemin dans l'autre sens. certains parce qu'ils étaient déjà partis depuis un moment, croyant que c'était le bon chemin, et nous par décision...lui s'époumonait en gueulant "Nooonn...!!le bus n'est pas là-bas, il faut passer par l'autre village voir d'autres familles !"..(tu parles, on connait la chanson ,à chaque arrêt, on nous propose des trucs à acheter..marre ! d'autant qu'on est pas tombés de la dernière pluie et qu'on sait bien qu'il touche quelque chose à chaque fois là-dessus) Mon mari, qui pourtant est toujours assez calme et concilliant, cette fois ci, gueule aussi un grand coup ! "hé bien nous passerons par là quand même, j'ai décidé !" (Non mais !,) bref, le "troupeau" s'en va, et nous prenons notre petit bonhomme de chemin..Arrivés sur la nationale,  nous ne voyons pas le bus évidemment, puisqu'il est allé se stationner quelque part beaucoup plus en avant sur le bas côté de la route, à la jonction de la grande boucle que le guide voulait faire faire à tout le monde..qu'à cela ne tienne, on a refait le chemin à l'envers, et retrouvons le bus avant que les autres arrivent, exténués et dégoulinants ! Il faisait tellement chaud, que l'asphalte dansait devant nos yeux..symptôme de grandes chaleurs..Le chauffeur, devait être inquiet, et avoir reçu des consignes par téléphone portable car dès qu'il nous as vus arriver, il a appelé le guide pour signaler que les 6 étaient bien là..(On est pas aussi c*** que "groupirrrr" pourrait le penser !) Bref, après cet épisode, il a enfin compris qu'on était pas à sa botte, et cela l'a remis un peu d'équerre .. Il fallait qu'il mette un peu d'eau dans son vin et tienne un peu  plus compte de nos avis sans nous hurler dessus à longueur de journée ! Lui le professionnel, comme il se targue de l'être, manque cruellement d'éducation et certaines de ses décisions auraient pu avoir des conséquences fâcheuses..Il fallait qu'il comprenne aussi qu'on est pas du bétail, et que trop c'est trop ! Je ne suis pas méchante, mais il aurait mérité que quelqu'un fasse un malaise, d'autant qu'il y avait des personnes à la santé fragile, et une dame qui avait fait un infarctus quelques mois avant..Si elle avait su qu'on allait crapahuter comme ça, avec un tel guide, elle n'aurait jamais pris ce voyage !

      

    Je crois que cet épisode lui a remis un peu sa pendule à l'heure, mais comme elle s'emballait régulièrement, on n'était pas au bout de nos peines ! Bref, nous continuons notre route, et on nous annonce (c'est ça que je reproche à ce guide, entre-autres, on ne savait jamais ce qu'on allait faire l'heure suivante !) qu'on va aller visiter un village dans la montagne, une autre ethnie minoritaire, les Muongs..Bon, très bien, le bus grimpe, et le paysage est chouette..Puis on arrive audit village..le guide nous explique que les habitants vont venir nous accueillir, et que nous allons choisir une famille pour entrer dans leur maison, et boire le thé avec eux..Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai senti le piège arriver, quand il a précisé : "attention, ne suivez pas quelqu'un dans une maison éloigné de la route, et restez quand même groupés (groupirrr!) .." déjà, ça refroidit un peu..mais bon..

            Tout le monde commence à descendre du bus, et 34 personnes ne s'évacuent pas aussi facilement surtout quand il n'y a qu'une issue à l'avant (hé oui, cherchez l'erreur, souvent les bus ont deux entrées ou descentes, une à l'avant, et l'autre au milieu) et à ce moment, avant même que la majorité d'entre nous soit descendue, des gens encerclent le bus, avec les mains tendues pour demander de l'argent, en brandissant quelques colifichets de l'autre..En voyant ça, je reste assise dans le bus..mon mari descend pour prendre quelques photos, et se trouve harcelé comme les autres,de tous les côtés..Et je vois remonter précipitamment ceux qui étaient descendus, .qui crient que c'est une vraie arnaque, un vrai piège à touristes, et que c'est inadmissible ce genre de situation..le guide qui ne pouvait ignorer le truc ne pensait peut-être pas avoir d'aussi vives réactions de la part du groupe,  commence à regarder le bout de ses pompes. avec l'air à la fois rigolard mais gêné...Tout le monde réintègre le bus, furax, et on repart devant le nez dépité des villageois qui n'étaient pas contents du tout de voir s'éloigner la manne de fric que nous représentons..Qu'ils réfléchissent un peu, et le guide piégeur avec ! L'ambiance était assez "plombée"..et notre cher guide, est resté coi pendant une bonne partie de la route..Ouf, ça nous repose..
            Nous repartons vers des contrées plus clémentes et surtout plus souriantes..Nous voici revenus à Hoa Binh, où nous allons passer la nuit dans un hotel de montagne, que nous avons beaucoup apprécié..les bâtiments sur pilotis offraient des chambres très correctes, spacieuses et bien aménagées..ce n'était pas le grand luxe mais nous avons aimé l'intérieur tapissé de lambris, la salle d'eau avec une douche immense, sans vitres ni rideau, (pas de problème pour les inondations !! le sol est en pente vers le siphon, les lits jumeaux avec une bonne literie, la climatisation réglable qui fonctionnait bien, et les moustiquaires dans les coffres au-dessus des lits..une bonne prestation hotelière..vous verrez les photos dans le diaporama ci-dessous, et des photos du spectacle auquel nous avons assisté après le dîner, donné par les villageois Muongs, que nous avons beaucoup aimés..bien plus gentils et sans arrière pensée comme ceux de l'autre village..Le personnel était aux petits soins, et nous n'avons manqué de rien.. Une bonne nuit de sommeil avant de repartir pour une journée très chargée..
           ce sera pour le prochain épisode...merci de vos visites et de vos commentaires..à bientôt..
            

     

     

    « Voyages...on repart !!Un petit coucou d'Egypte... »
    Technorati

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    8
    Lundi 23 Juin 2008 à 04:27

    Heureusement que tu es revenue,car avec ce que tu nous raconte,dur dur!!!!
    j'ai horreur de ces pièges à touristes....
    mais cet hôtel dans la montagne est charmant....
    à suivre...

    7
    Samedi 21 Juin 2008 à 22:15
    Bonne continuation, à bientôt.
    6
    clo
    Samedi 21 Juin 2008 à 16:47
    Malheureusement, les pièges à touriste fonctionnent trop bien Bisous :)
    5
    Jeudi 19 Juin 2008 à 16:00
    celà me désole de voir comment ton voyage au Vietnam s'est déroulé à cause de ce guide ,
    nous avons eu la chance d'avoir un homme très cultivé , calme posé et gentil , jamais nous n'avons été harcelé comme celà c'est même la réflexion que nous nous sommes faites , celà aurait-il hélas changé depuis deux ans c'est possible , mais c'est vrai que la réussite d'un voyage tient d'un bon guide et d'un bon groupe ps en temps , , nous avons eu la chance d'avoir les deux et ce fut un vrai bonheur pour tous , bien sur il y a des affinités qui se font avec les uns ou les autres , mais nous somems restés en relation de temps en temps ,
    notre guide est venu cette année nous voir il a réussi a économiser sou par sou son voyage en france dont il rêvait , nous sommes toujours en contact et nous retournerons seuls au Vietnam , c'est décidé , je ne sais quand mais nous retournerons voir ce que nous n'avons pas vu ,
    les voyages en groupe sont des loteries , la preuve du notre en chine avec notre guide déjantée qui nous aurait bien fait mourir et qui nous laisse un vilain souvenir de la chine ,
    pour le vietnam nous gardons une nourriture succulente , des gens charmants et pas de chaleur , car nous avons voyagé en janvier ,
    bisous a bientot / iris
    4
    Mercredi 18 Juin 2008 à 17:49
    Je passe très rapidement, je suis très en retard
    Il fai beau et comme aujourd'hui, je ne travaillais pas, j'en ai profité avec Océane
    Gros bisous
    3
    Mercredi 18 Juin 2008 à 09:18
    Pas de "groupir" en Egypte j'espère !! Je crois que je me serais en..  un bon coup avec le guide car j'ai horreur d'être dans un troupeau (lol) en plus 40° là je meurs, bin ch'suis d ch'nord quoi (mdr)..
    2
    Mercredi 18 Juin 2008 à 08:41
    c'est cela que je n'aime pas dans ces voyages organisés , c'est les excursions ou l'on nous emmene dans les combines des guides ou des tour opérators pour des opérations arnaques. On fait rarement des voyages organisés car j'aime pas cela et l'un des rares fait au sri lanka etait comme cela !!!
    groupir groupir pas pur moi . I préfer my freedom
    bisous
    pat
    1
    Mercredi 18 Juin 2008 à 00:20
    Superbe!! ah les bus à touristes!! das les voyages comme ça c'est difficle de les éviter ..et l'Egypte? il fait beau?bon voyage! biz=)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :