• Circuit au Brésil (7) Salvador de Bahia (3) Pelourinho

    Toujours le mardi 15 octobre 2013, nous continuons et finissons notre journée de visites par celle du quartier historique de la ville, le "Pelourinho"...

    Le largo do Pelourinho, officiellement place José de Alencar, est une place de forme triangulaire, en forte pente, située au cœur du quartier du Pelourinho.

    Avec ses sobrados du XIXe siècle, il est l'un des ensembles les plus intéressants de Salvador. La place a été créée à la suite de la démolition d'une porte qui servait à défendre la ville. 

    En bas de cette place se trouve aussi l'église Nossa Senhora do Rosário dos Pretos. Cette église était celle des esclaves noirs, elle a une signification très symbolique. Elle fut construite par les esclaves, le soir après le travail. Tous les saints y sont noirs. Il aura fallu presque 1 siècle pour la terminer et la peindre en bleu.

     

    Le largo do Pelourinho tire son nom du pilori (pelourinho en portugais) qui s'y trouvait et qui servait à punir les esclaves noirs.

    Nous y arrivons en toute fin d'après-midi, après avoir visité et quitté Cachoeira...la visite commence par le bas, et nous laissons le bus assez loin, car aucun bus ne peut accéder à cette partie de la ville. Tours et détours dans les ruelles...

    Il fait déjà nuit, la nuit tombe très vite au Brésil, à 18h00, on est déjà au crépuscule...

    Notre guide nous amène par les ruelles pavées  et tortueuses qui grimpent vers le haut du quartier...

    C'est assez abrupte, et les pavés de ces ruelles sont une vraie torture pour les pieds..

    Un fourgon de police est stationné à l'angle de deux rues très commerçantes (marchands de 4 saisons) il est éclairé, et les flics sont prêts à intervenir..

    En voyant les côtes en virages, je me dis que je ne vais jamais pouvoir grimper jusque là, car avec mon asthme, je souffle comme une locomotive smile...Mais, en prenant mon temps, j'y arrive...

     

    A mi-parcours de la côte, nous arrivons devant l'église Nossa Senhora do Rosário dos Pretos.

      

    Nous sommes mardi, et chaque mardi, dans l'église, il y a une messe nocturne particulière, où les Bahianais et bahianaises viennent, pour chanter et danser les cantiques, cet office spécial n'a lieu que le mardi soir...

    C'est tellement plein de monde, que c'est difficile d'entrer dans l'église...Beaucoup de personnes restent massées devant l'entrée...

    On arrive difficilement à faire des photos et à filmer, mais c'est quand même faisable...Mon époux qui est grand arrive à filmer et prendre des clichés, à bouts de bras au-dessus des têtes... et aussi de dehors, en montant sur des marches de maisons

     

    Après la messe, et que nous soyons sortis de l'enceinte de l'église, nous montons encore jusqu'en haut de l'immense esplanade qu'on appelle "largo de Pelourinho", et il faut encore pour moi, remettre le "moteur" en route, et le turbo car la côte pavée est impressionnante ! arf 

    La grande façade bleue qu'on voit en haut de la côte, est celle de la Fondation Jorge Amado

    Inauguré en 1987, cet espace culturel regroupe livres, objets personnels... de l'écrivain brésilien Jorge Amado, né en 1912 à Ferradas, dans une plantation de cacao du Sergipe, au sud de la province de Bahia. A noter que c'est devant ce bâtiment que s'élevait le pilori autrefois.

    et il est prévu que le groupe assiste à une démonstration de cappoeira, dans une petite ruelle à droite de la place...

    Puis, nous devons aller dîner dans un des restaurants assez réputés, dans la ruelle qui part de la place vers la gauche...Il faut encore grimper cette rue abrupte..

    Le restaurant se trouve à droite, l'entrée sous le panonceau..juste en face du centro cultural Ferrao 

    Et nous montons au premier étage du restaurant...La déco du restaurant est sympa, et le dîner également...

    Nous sommes arrivés presque au dessert du diner, toutes les fenêtres du restaurant sont ouvertes sur les balcons, car il fait très chaud...Et soudain, nous entendons un grondement...Que nous n'identifions pas immédiatement, puis ce grondement énorme se rapproche...

    Evidemment nous nous levons de table, et allons aux fenêtres...

    C'est là que nous voyons cette batterie de tambours qui descend toute la rue...

    Le bruit des percussions fait vibrer les tables.. Ils se sont arrêtés juste sous les fenêtres du restaurant..

    Des jeunes, filles et garçons, d'un groupe de batteurs, qui s'en donnent à cœur joie, avec à leur tête, un chef qui les dirige...

    Ils restent sous nos fenêtres longtemps, ce qui nous permet de les prendre en photos et de les filmer...Et mon mari descend pour les prendre de plus près...

     

    Un grand moment, une surprise totale...Entre-temps, une corbeille a été passée auprès des spectateurs pour un don à l'association de batteurs de tambours. Puis quand ils descendent encore plus bas, jusque sur la place, nous voyons les policiers armés qui les suivent, mitraillette à la hanche...On est jamais trop prudents dans ces ruelles le soir, et les échauffourées sont courantes...

    Pour repartir du restau, là ce fut encore plus compliqué..car le guide, pour nous faire gagner du temps, et rejoindre le petit bus (interdit dans cette partie de la ville) nous fit descendre par des passages étroits, pleins de blocs de pierres qui servaient de marches, et ce dans une quasi-obscurité, car pas d'éclairage public à cet endroit ...Très "Casse-gueule"...ouchOn était forts contents de remonter dans le bus, sans que personne n'ait fait de chute...

    C'est par cette venelle, entre les deux bâtiments, que nous redescendons du Pelourinho...Des gros blocs de pierre disjoints, au détour de virages, servant de marches inégales, étroites et glissantes, bref, super dangereux, surtout dans le noir ! arf

    Et encore plus contents de retrouver notre hôtel, après quelques kilomètres de route...et surtout notre lit !!

    Demain sera encore une journée très chargée, des visites encore dans Salvador de Bahia, le phare, et la ville haute, après avoir définitivement quitté l'hôtel le matin avec nos bagages...

    Mais ce sera dans un prochain article si vous voulez bien... En attendant, je vous laisse regarder les photos et la vidéo (église, et batterie tambours)

    @ bientôt

    Couper le son du lecteur de musique dans le diaporama avant de lancer la vidéo (petit haut parleur, cliquer dessus pour le barrer)

     

     

     
     
    « C'était Noël 2016...Ma table et mes convivesCircuit au Brésil (8) Salvador de Bahia (4) Fort de Barra -Ville haute(1) »
    Technorati

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    14
    Jeudi 19 Janvier à 21:28

    Bonsoir Jackline , quel superbe voyage ! . j'adore ces rythmes et nous avons chaque année des événements en saison à Biarritz dont un festival musical ayant un super groupe de samba . Bonne fin de semaine , bisous , escapade , 

    13
    Lundi 16 Janvier à 22:21

    superbe votre  visite au Bresil, et en particulier à Salvador de Bahia, quelle belle ville, superbe architecture, et surprise un beau groupe de batteurs de tambours , merci pour cette video, bravo et merci pour ton gentil passage, pour faire mieux que vous en voyages c'est difficile !! bonne et heureuse année, grosses bises chere Jackline

    12
    Lundi 16 Janvier à 18:02

    Rien que le mot samba, j'adore et cette musique fait vraiment vibrer, qui dit Brésil dit écoles de samba !!!!
    super ton reportage comme d'habitude, quand tu nous fais voyager.
    oui il faut bien souvent ne pas avoir peur de marcher , pour découvrir.

    Merci Jackline pour ces photos découvertes coloréesFichier hébergé par Archive-Host.com

    11
    Lundi 16 Janvier à 14:12

    Bonjour Jackline

    Beau reportage photos et vidéos sur cette ville c'est comme si j'y étais ! merci pour le partage . Bonne semaine  amitiés 

    10
    Lundi 16 Janvier à 12:23

    Plus facile de t'accompagner derrière mon ordi !

    Effectivement, ces batteurs ont dû donner de l'animation !

    Parcourir les petites ruelles sans trop d'éclairage et avec des pierres qui servent de marches: un vrai casse-coup !

    L'église peinte en bleu est vraiment originale.

    Merci pour toutes ces belles photos !

    Bises et à + Jackline !

    9
    Dimanche 15 Janvier à 16:43

    Hello Jackline

    Un petit passage pour te dire bonjous. Hier, on a trop marché pour faire les soldes à Sanremo... un monde fou en plus ! Enfin, ça vaut la peine car en italie, ce sont de vraies soldes.

    Il y a de couleurs au Bresil et meme si la situation pour beaucoup est difficile, au moins ils ne perdent pas la bonne humeur.

    bizz

    Pat

    8
    Dimanche 15 Janvier à 10:04

    ah c'est magnifique cette ville me plait beaucoup ! faudrait y rester 2jours pour tout bien voir ..   mon ami pierre qui est allée 2 mois au bresil m'a dit que le soir c'etait assez dangereux comme c'est un couche tôt il baroudait la journée, est descendu, presque jusqu'au nicaragua mais ne s'est pas aventuré tout seul, n'a pas osé !

    en tout cas de superbes clichés ma belle..

    la cérémonie de la crémation aura lieu le lundi 23 janvier, n'ont pas de place avant, nous prévenons les amis de mon ex, de son décès, sont surpris car pas vieux 72 ans, enfin plus vieux que moi mais bon pas un âge pour mourir actuellement, mon fils va mieux. on se remet de nos émotions.  un bon dimanche à toi et un gros bibi flo

    7
    Nadette
    Samedi 14 Janvier à 17:45

    Trés beau voyage , pas pour moi

    je serais tombée en plus le soir...

    et j'ai peur aussi .... vous êtes de sacrés voyageurs 

    mon neveu est allé au Brésil , plus sur lécoté mer.......

    bisous nadette

    6
    Samedi 14 Janvier à 14:07

    très joli reportage ! oui, en voyage, il faut marcher, grimper .... on prend son temps ... et maintenant je m'aide d'une canne de randonneur et je mets des sandales de marche... Foin de l'élégance, le confort avant tout !

    5
    Samedi 14 Janvier à 13:38

    joli reportage comme toujours chére Jackline, tu sais surement que Salvador était la première capitale du Brésil-colonie fondée en 1549, donc les rois portugais y faisaient de grands efforts pour y construire des monuments, (et de belles demeures), les plus importants pour l'époque étant les églises (j'ai lu qu'il y a autour de 300) qui géraient la vie de toute la population. J'aurais vraiment aimé visiter ce grand pays, mais le temps passe et c'est mal parti ?!!!

    bisous, avec beaucoup d'amitié,

    Angie

    4
    Sony@ 972
    Samedi 14 Janvier à 13:38
    Très beau circuit
    Un pays qui fait rêver
    Belle église
    Bon week-end
    Gros gros bisous créoles
    3
    Samedi 14 Janvier à 13:32

    Coucou Jackline,

    Magnifique reportage et un pays que j'aurais bien aimé visiter.

    Bises et bon après midi

    2
    Samedi 14 Janvier à 09:09

    Bonjour Jackline

    Je reconnais bien le Pelourinho de tes photos. J'y étais venu un vendredi soir et tout le secteur était envahi (et le mot est faible) par une multitude d'orchestres de sambas. Je crois que les deux piliers du Brésil sont la musique et le foot. Je ne connais rien au foot qui ne m'intéresse guère mais au Brésil j'aurais bien voulu aller regarder un match dans l'un des stades de Rio. Faute de temps, j'ai manqué l'occasion !

    Bonne journée

    1
    Samedi 14 Janvier à 08:33

    Magnifiques photos et je me régale avec tes explications.

    Heureusement que je n'étais pas avec toi si tu avais des difficultés pour marcher, qu'est-ce que ç'aurait été pour moi !

    Merci, encore une fois, de me faire voyager.

    Bon week end, bien au chaud ... pour ceux qui peuvent.
    Bisoux, jackline

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :