• Circuit Birmanie - Lac Inlé (6) Villages d'artisans - cigares, pirogues

    Suite des visites du 11 mars 2014

    Après le marché spectaculaire de Nam Pan, la visite du quartier des forgerons de Se-Khong, sur le lac, nous reprenons la pirogue pour aller dans un autre village, et assistons à fabrication de cigares, les cheeroots...

    Tout d’abord, il faut savoir que les cheroots sont originaires du Tamil Nadu en Inde. Le mot cheroot dérive du français « cheroute », lui-même issu du mot tamoul « churuttu », signifiant « rouleau de tabac ». Le mot serait passé en français au début du XVIe siècle, à l’occasion des premières implantations françaises dans le sud de l’Inde. Ce mot aurait pu par la suite être absorbé par l’anglais. En remontant à l’époque de colonisation du XIXe siècle, les cigares birmans étaient aussi si populaires parmi les Britanniques qu’un administrateur impérial les avait décrits comme « le visage typique de la Birmanie »

     

    Ces cigares sont très renommés dans le pays pour leur parfum spécial . La fabrication des cigares appelés «Cheroot» est surtout effectuée par les femmes. Les femmes assises en  position du lotus, sont occupées à rouler du tabac, et à confectionner ces cigares .

    L’enveloppe est généralement formée d’un feuille de « than », nommée « thanal-phet » et l'intérieur est composé de riz, de miel, de tamarin, d’un mélange de tabac broyé, de vin de bananes , d’anis étoilé, et de sucre brun. Mais il y a d'autres parfums qui sont aussi associés.Enfin, on les colle à l’aide d’un type de colle faite à base de riz gluant.

    Ces petits cigares verts, roulés à la main, apportent un revenu régulier à une poignée de femmes. Ces cigares shan, à bouts coupés des deux côtés aux ciseaux, sont un pur produit du lac, le filtre est en papier maïs, le tabac y est mélangé avec des herbes aromatiques, et selon le mélange le goût peut en être légèrement différent, ces cigares sont assez légers.  

    ici on voit aussi le pot vert contenant la colle, faite de riz gluant

    Un sac en plastique rempli d'eau, accroché au plafond, permet de faire peur aux mouches et moustiques...Ils se voient dedans d'une taille énorme, et fuient !

    Les femmes collent les bandes autour et rassemblent les cigares par botte de 100 puis les attachent ensemble. Elles iront les vendre sur les marchés.

    Chaque jeune femme assise en position de lotus peut en rouler jusqu’à 1000 par jour

    Hommes et femmes fument le cheeroot en Birmanie, surtout en pays Shan.

     

    Puis, c'est au tour de la fabrication d'une pirogue...

     La fabrication d'une pirogue est longue et difficile, surtout très fatigante pour les artisans...Car les pirogues sont fabriquées en teck, et il faut un tronc entier de cet arbre pour sa réalisation...

     il faut scier des planches de toute la longueur de la pirogue. Pour scier, deux travailleurs tiennent une longue scie. Un se met en haut sur une sorte de mezzanine, l’autre se met en bas. Chacun tient un bout de la scie. Ils oeuvrent simultanément, comme les charpentiers de marine

    Les outils sont simples, haches, scies, rabots, chignoles, marteaux, et autres outils pour le bois ..

    Une fois les planches sciées et rabotées, un ouvrier perce les trous pour mettre les chevilles qui vont servir à assembler les planches de la structure,

    Une pirogue traditionnelle de 15 mètres demande un mois de travail à cinq ouvriers, une plus petite sera faite plus vite. Une de 25 mètres sera bien sûr beaucoup plus longue à fabriquer. Elles sont faites sur commande.

     Une fois la structure terminée,  elle est recouverte d’une résine noire, faite de goudron et d'un mélange de colle végétale, résistante à l’eau. Elle sera vendue aux alentours de 2000 € et devrait, si elle est bien entretenue, durer 30 ans. Le teck utilisé provient des forêts de l’Eta Kaya.

    La pirogue est l'élément indispensable aux villageois pour se déplacer, il y en a au moins une par famille, et il faut qu'elle dure très longtemps...c'est l'équivalent de notre voiture, dans la pirogue on entasse toute la famille, les outils, les matériaux, les récoltes..

    Après toutes ces visites de la matinée, il est temps d'aller se restaurer, car le petit déjeuner est loin...Le restaurant qui nous accueille se trouve en bordure du lac,

    c'est le Inn Than Lay -2 à Taunggyi

    L'endroit est très agréable, on est sur une terrasse qui domine le lac...

    De la terrasse, nous assistons au va et vient incessant des pirogues chargées de primeurs ou autres diverses marchandises, les familles qui reviennent du marché, les paysans qui rament dans les pirogues et qui vont entretenir leur jardin flottant. 

    et aussi les pirogues qui transportent des denrées ou matériaux.. 

     Le cadre du restaurant et l'accueil sont très sympathiques, de même que le menu qu'on nous sert..

       
       

    Nous continuerons les visites de l'après midi dans l'article suivant, si vous voulez bien...en attendant, je vous laisse regarder les photos et la petite vidéo.. @ bientôt

     

     

     
     
    « Vive le vent !!Circuit Birmanie - Lac Inlé (7) - orfèvrerie, Village Inn Dein, forêt de stupas, »
    Technorati

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    10
    Samedi 13 Juillet à 11:14

    te souhaite un bon samedi jackline , j'ai mieux dormi cette nuit que la nuit dernière, une horreur on a cru etouffer !!!! là y a eude l'air hier soir, et frais aussi, il fait bon, nous disent 26 que ça reste comme ça … 

    Momo le chat de MF est un chat entier, ses fils ne veulent pas qu'elle le fasse castrer pour ça je pense qu'il a apprécier que ça sente causette. il est entré de moitié dedans, il est très curieux, bon après, maman l'a nettoyé, mais il doit rester son odeur.. 

    les séances de balnéo sont bénéfiques mais je ne fais pas de mouvement, je me trempe simplement et barbote dans l'eau à 33/34° là ils ont mis plus frais en ce moment, 32 c'est mieux avec la chaleur. j'y vais 2 fois par semaine cest lourd, car ça te bouffe la moitié de la journée, le temps d'y aller, de te déshabiller passer sous la douche, 35 mn de barbotage, repasser sous la douche t'essuyer te rhabiller, tu as vite fait d'arriver à 2H en tout et souvent j'en profite pour prendre mon pain les journaux de maman, les clopes et des petites courses, passer chez maman et revenir en gros partie 4H de chez moi.. mais je fais ça 2 foisjusqu'au 27 juillet ensuite le centre ferme, ça reprend en septembre je vais voir si je continue 2 fois j'aimerais mieux unefois, mais comme j'irai un peu mieux ça serait ballot d'arrêter quand ça commence à aller .. je vais voir avec le rhumato aussi.

    pour ton mari, il va en avoir pour un moment, tu crois que cest bien de refaire la salle de bain ayant ce truc là ? mais comment faire autrement, si on fait appel à des gens extérieurs affreux le prix des travaux, ça devient compliqué, faut tout faire soi même sinon ça te coûte un bras !!!

    maman essaye de s'y faire, la journée ça va, est occupée avec ses coups de fil, sa copine, ma marraine, et moi , mais le soir et le matin c'est dur dur.. elle lui manque beaucoup et elle y pense plus à ces moments là ou toutes les deux ne se quittaient pas elle pleure mais dit que ça la soulage, sinon elle a un nœud dans la gorge.

    demain j'emmène kevin au train il part jusqu'à vendredi chez son pote vincent je passerai voir maman après. et on ira peut être balader un peu j'aimerais bien sortir, elle a de moins en moins envie, depuis sa tendinite du moyen fessier, elle a morflé et du coup marche moins bien.

    je t'embrasse ma belle bon courage à ton mari et qu'il yaille doucement, bon wend et bizou flo

     

     

    9
    Jeudi 11 Juillet à 18:42

    Bonjour, merci de ta visite et de ton com. Je vois que tu fais de beaux voyages aussi. Ton article est bien documenté et super intéressant par ses commentaires. De superbes photos. Les voyages sont toujours enrichissants: nous en prenons plein les yeux et surtout pouvons apprécier nos différences et découvrir les modes de vie divers, variés et étonnants. Ton blog est bien illustré, je reviendrai plus en détails. Quoique je te reconnais sur la photo et je suis certain que nous nous sommes croisés et avons déjà échangé ensemble. Tout au moins je suis déjà passé quelques fois chez toi, je te reconnais sur la photo. à bientôt. Bisous.

    8
    Mardi 9 Juillet à 21:29

    me voilà, me voilà ma pauvre suis peu à la maison vu que maman a du mal à encaisser le coup la pauvre elle se veut courageuse mais bon le vide est là !!!!

    on a emmené toutes les affaires de coco, au veto, à un refuge pour chats abandonnés, des croquettes, des patés, des jouets, gamelles, bacs litières, et litières; ils etaient contents mais ça a fait mal au coeur à maman, enfin voilà elle ne voulait plus rien voir.

    bon ben dis voir je serai peinarde pour fumer là bas.. je fumerai le cigare léger lol..  ça doit être moins nocif que toutes les cigarettes qu'ils nous vendent mine de rien.

    je retiens le plastique plein d'eau pour faire peur aux mouches et moustiques, au dessus de ma tête et de mon lit ptdrrr , bon après s'il fait nuit vont pas voir lol..

    quel boulot la pirogue , à réaliser,  sont rudement courageux,  mine de rien ne polluent pas eux !!!  je pense qu'on devrait en prendre de la graine !!!!

    hum les bons plats que je dévorerai.. j'adore tout presque je pense..

    demain je vais voir MFrance ma directrice, on mange ensemble ça va me détendre, maman sera avec sa femme de ménage donc pas toute seule..

    espère que toi ça va, que ton homme à profité du frais pour faire la salle de bain tu as vu ça remonte , 28 bon c'est pas 30 mais terminé les volets fermés pour dormir.. enfin tant que c'est pas la canicule, ça va..

    te fais un gros bizou , ma belle et te souhaite une bonne semaine, je t'embrasse flo

     

    7
    Lundi 8 Juillet à 11:40

    Un superbe article Jackline ,

    j'ai vraiment eu l'impression de m'y balader  et tes explications topissimes ,

    tu es un super guide chère amie coolbeurk .

    Merci pour ton partage, j'ai appris beaucoup de choses ,

    beauté des paysages, ces cigares rentables pour les familles

    et le bois coupé dans sa longueur, je ne connaissais pas ..

    Ici canicule, canicule mais nous sommes à l'Île d'Yeu, micro-climat ouf ...

    Bonne journée et amicales bises.

    Christiane

    6
    Lundi 8 Juillet à 10:23

    Jamais je n'aurai imaginé que les cigares pouvaient contenir autant de produits différents.

    Le coup du plastique plein d'eau pour éloigner les mouches: c'est super.

    La confection d'une pirogue n'est pas simple et cette scie à la verticale manoeuvrée par deux gars est vraiment spécifique.

    Reportage fort intéressant.

    Bel été Jackline !

    PS: Nous sommes allés une semaine en Finistère sud la dernière semaine de juin. Une escapade qui nous a fort plu. 

    5
    Samedi 6 Juillet à 21:17
    PPRené

    absolument passionnant ce voyage ! super ces cigares birmans, de bons revenus pour les familles, je n'irais pas jusqu'à en fumer, car je n'ai jamais fumé !! tres bien aussi la construction des pirogues, outil indispensable pour ces habitants du lac, la nourriture est tres sympathique, je suppose que c'est delicieux ! moi je continue le Vietnam, le train, experience que vous avez faite je crois ! bon weekend chere Jackline, compliments pour ces belles images, et ton excellent récit, bisous (attention changement de pseudo PPRené au lieu de renejeanine)

    4
    Samedi 6 Juillet à 15:57

    Merci d'avoir ouvert ma porte. Et flatté. Beau et instructif reportage sur ton voyage en Birmanie. Un voyage pas uniquement centré sur la beauté des paysages, mais aussi sur la vie des lgens du lieu. Je ne suis jamais allé en Asie. Tu me fais entrevoir que j'ai sûrement eu tort. Bises amicales et bon dimanche. Florentin

    3
    Samedi 6 Juillet à 14:33

    Le sciage du bois en long comme pratiqué aussi chez nous il y a longtemps est érintant.J'aime ces constructions artisanales incomparables.j'aime !

    Bonne soirée

    2
    Samedi 6 Juillet à 09:35

    Belles photos. Je me souviens bien de ce restaurant, et bien sûr des visites cigares et pirogues. Bonne journée !

     

    1
    Samedi 6 Juillet à 06:12

    Hello Jackline

    Voila un produit (cigare ou cigarette) qui ne m'intéresse pas mais qui doit être sympa à voir avec toutes ces femmes qui le confectionne. Un peu comme à Cuba.... Par contre les plats du restaurant, ça oui ça m'intéresse ! hi hi hi

    bizz

    Pat

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :