• Fichier hébergé par Archive-Host.com         

    20 octobre 2009 -
    Départ de notre hôtel, Le Zebra Country Lodge,vers 8h30

    (super, une bonne nuit de sommeil, ça remet en forme ! smile)

    Mais avant de partir, nous faisons un tour dans le complexe (petite structure, tout en arc de cercle.. d'anciens boxes à chevaux ont été transformés en chambres) et d'autres "bungalows" sont venus s'ajouter autour...La piscine, et terrasses...Un lodge très agréable, au bord d'une rivière...

    Nous découvrons les lieux pour faire quelques photos ...et voyons des animaux sauvages en liberté à quelques mètres de la clôture...des  zèbres, des gazelles, des daims...

    Sans doute des animaux d'une réserve toute proche..

    Après un rapide petit déj..les bagages sont chargés dans le bus...et nous partons à pied, à quelques centaines de mètres de là pour visiter un village N'débélé...

    la partie qu'on visite n'est sans doute pas d'origine, mais bien reconstituée quand même

       
       

    Les peintures des murs des cases sont tout à fait dans la tradition, qui depuis les temps reculés, sont toujours faites par les femmes.. sauf que maintenant, au lieu d'utiliser des pigments naturels comme avant la modernisation et l'ère industrielle, elles prennent de la peinture acrylique ou glycéro..ça tient mieux et beaucoup plus longtemps ! wink2

    ces motifs, aux formes géométriques qui ornent les façades des cases sont particulières à cette tribu.

     

    Les toits des cases sont en chaume.. ce qui frappe c'est la hauteur de ces cases.. très très basses, pourtant les gens ne sont pas petits.. ils doivent se plier pour entrer là-dedans...

    Un guide N'débélé explique en anglais (Aymard notre guide noir traduit en français) les coutumes, les règles de vie de ces tribus, comment elles fonctionnent, et sont administrées..

    Il explique qu'un chef de village régente tout ça..il a droit à plusieurs femmes, (ben voyons...) mais comme elles sont extrêmement jalouses, il dit qu'il n'en a qu'une (ce qui n'a pas du être toujours été le cas..!) mais ce monsieur a 80 ans..! donc on comprend bien qu'une seule lui suffit maintenant..! wink2 C'est un patriarche, et son épouse a sans doute à peu près le même âge que lui, même si elle en paraît moins...

     Les femmes ont revêtu leur costume traditionnel, très coloré, et sont parées de la couverture multicolore à grandes et larges bandes, fermée sur la poitrine ..

       
       
       

    Les "jeunes mariés".. le chef et sa "femme" en titre...les deux autres sont plus jeunes...

     Elles portent au cou, aux jambes et aux poignets, de multiples anneaux, qui avant étaient en cuivre (et pesaient un poids phénoménal..) mais du fait du prix élevé actuellement de ce métal, leurs anneaux sont maintenant en laiton doré flexible, beaucoup plus légers ..Cela doit leur changer la vie.. Vive le progrès !

     

    le nombre des anneaux correspondant à la réputation de la vigueur sexuelle de leur époux !yes Le restant de leur tenue est faite de différentes étoffes tissées souvent en laine, et peaux  ..des perles agrémentent leur tenue, elles en ont beaucoup, en colliers, en bracelet, aux oreilles, en parures sur les vêtements, sur la tête...

    Les Ndebélés pratiquent l'élevage et l'agriculture 

       

    Le chef nous fait une petite danse guerrière...Ensusite, comme il est proposé aux hommes du groupe de lui donner la réplique, un seul se lance...mon mari fait une démonstration à son tour, avec le bouclier et la sagaie...Tout le monde est mort de rire ! le chef et les deux guides aussi...après tout, le spectacle peut aussi venir des touristes !... puis, les autochtones nous font une petite danse rituelle , et chantent dans leur dialecte N'débélé..

    La femme-sorcier,avec ses "gri-gri" et son "martinet" en poils (de ?money) chante des incantations et danse aussi... 


     "Attention petit blanc, je vais te manger !!"

    Très folklorique et mise en scène "spécial touristes"...Bon, on se doute bien qu'on va pas nous emmener dans les villages les plus reculés en pleine brousse, et que les autochtones sont en représentation...Heureusement que dans les villages traversés dans la campagne, on va voir des gens qui vivent leurs habitudes, et leur travail sans s'occuper de nous...Un clin d'œil pour finir la visite...


    Image hébergée par servimg.com
             Suite à cette récréation, nous reprenons la route pour la suite du circuit.. Quittons la région de Pretoria, et nous avons 370 kms à parcourir pour rejoindre la province du Limpopo (du nom du grand fleuve) en remontant vers l'extrême nord-est du pays..plus on monte vers le nord en se rapprochant de l'équateur, plus il fait chaud et orageux à cette saison, nous sommes mi-octobre, c'est le printemps bien avancé..

     On roule à gauche...


    Image hébergée par servimg.com 

    Nous arrivons à Bela-Bela pour le déjeûner..

    La ville est moderne.Un grand centre commercial nous permet de nous ravitailler en eau, et en cigarettes pour les fumeurs, fruits..friandises, adaptateurs électriques (les prises ici sont particulières)  et colifichets..

    Nous n'irons pas voir les bains bouillants, réputés pour leurs vertus thérapeutiques (arthrose, rumathismes, etc...)

    mais le restaurant où nous déjeûnons est fort sympathique, et d'un bon niveau...

    Déjà, l'ambiance est très "Afrikaner", et le personnel est majoritairement blanc, balèse,..des "armoires à glace" à cheveux ras et blonds..très courtois. et tous habillés en noir..avec chemise blanche. Ils doivent tous jouer au rugby...


    La cuisine et les menus aussi sont de type afrikaner..Une entrée avec d'énormes champignons grillés, farcis.. je ne me rappelle plus à quoi, mais c'était bon..moi qui n'aime pas trop les champignons, j'ai quand même apprécié..mais c'était tellement copieux.. !

    Puis une pièce de viande grillée que le cuisinier faisait cuire sur le gril dans la cheminée,à la commande...selon nos goûts...servie avec garniture ...

     la viande de boeuf en Afrique du Sud est absolument délicieuse, cuite au barbecue (raai) ou au gril dans une cheminée, tendre, moelleuse...

    l'élevage des bovins est assez étonnant dans ce pays..Il y a des races de vaches et de boeufs aussi réputées que chez nous, la viande est aussi bonne que celle du  boeuf d'Argentine..sans parler de la viande d'autruche, tendre et fondante.. Nous aurons l'occasion d'en manger plusieurs fois, ainsi que de l'antilope..

    Ceux qui aiment la bière (c'est mon cas !) sont ravis.. leur bière est très bonne, légère, pas du tout amère, bien désaltérante...

    Ils font aussi du fromage, camembert, bleu, chèvre, et tous les fromages à pâte dure qu'on connait..y compris les fromages de type anglais..mais ils ne le servent pas au repas avec la salade comme chez nous..Non, le fromage, c'est pour le petit déjeûner !! Comme les Ch'tis avec le maroilles et le café au lait...les laitages qui nous ont tant manqué au Vietnam, Cambodge, Egypte, et même en Turquie (malgré leur yogourt) ici sont omniprésents..beurre, lait, fromage blanc, yaourts..bref, je bichais moi...
    Il fait très chaud dehors..on avoisine les 30° à l'ombre...
    Image hébergée par servimg.com
    Après cet intermède gustatif, nous voici partis vers Magoebaskloof..toujours dans cette région du Limpopo..

    Nous traversons des vallées profondes, plantées d'immenses forêts d'eucalyptus, les chaines de montagnes sont imposantes...et plus on avance, plus nous montons en altitude...la végétation est touffue, luxuriante...Le soleil décline, et donne une teinte orangée au paysage...

    A divers arrêts, nous avons pu constater que la température baissait au fur et à mesure que nous grimpions en montagne..et en arrivant à notre très bel hotel le Magoebaskloof Hotel, il faisait vraiment très frais, le jour était tombé, le soleil couché. En Afrique du sud, à 18h00, il fait presque nuit. Les lodges ferment leurs portes à 18h30. Question de sécurité. Passé cette heure, on ne rentre plus dans les complexes hôteliers. 

    Il est 18h00 et on commence à avoir froid...Normal, on est à 1400 m d'altitude ! bon,on récupère nos bagages, les femmes de chambre les prennent et nous amènent devant la porte de notre room.. et nous découvrons nos chambres...superbes !!

    Nous avons un grand lit (king size - on a de la place ! on pourrait dormir à 3...) très confortable, une belle salle de bains...

    de vrais appartements, dotés d'une cuisine tout équipée, avec plaques électriques, ustensiles, vaisselle, et meubles...d'un salon avec télévision (alors qu'on a la télé dans la chambre ..)

    Le truc idéal pour les familles.. nous sommes au rez de chaussée, nous avons une terrasse avec salon de jardin, face à la piscine et surplombant la vallée...c'est magnifique !

    La vue sur la vallée est panoramique...

    des petits panonceaux indiquent dans la chambre de ne pas laisser de baie vitrée ouverte si on s'en va..à cause des singes ! ceux-ci entrent, et chapardent tout ce qui leur plait, notamment de la nourriture bien sûr, mais aussi des objets, lunettes, bijoux, sac...

    On se retrouve tous pour le dîner et là, on a une surprise de taille.. (bonne la surprise..) Déjà on nous attend pour l'apéro, cocktail de bienvenue..

    Puis on passe dans la salle à manger..superbe..des tables rondes, juponnées, avec chandelles sur chaque table, de la belle vaisselle, et une décoration très raffinée..le maître d'hotel nous place, et le sommelier vient prendre les commandes des boissons...

    très très classe cet hôtel..il était indiqué sur les brochures comme hotel de luxe...

    Le dîner est aussi très raffiné..Service à table, impeccable..On nous sert un très bon potage de légumes, crèmeux à souhaits, fait maison au blinder (ça se sent...) puis une entrée délicieuse, ananas creusé, avec du crabe et des fruits de mer dedans, et des morceaux d'ananas avec une sauce cocktail. Un régal...Puis on a le choix entre un poisson ou du poulet..tout le monde ou presque choisit le poisson..de la truite saumonée, préparée d'une manière que nous ne connaissions pas, ouverte en deux, à plat, arrêtes enlevées, avec une sauce citronnée à tomber...des petits légumes...le dessert est à l'avenant, un buffet chargé avec un très grand choix..

    un très très bon repas qui nous comble..De plus, nous sommes peu nombreux, les autres pensionnaires Néerlandais pour la plupart, sont discrets..Ils viennent là pour la pêche..cette région est réputée pour ça..des lacs, des rivières, les immenses forêts, les amoureux de la nature sont comblés ici..

    Avant de repartir vers nos chambres, nous faisons quelques photos des autres salles de l'établissement...

    Le bar à lui seul vaut les photos...

       
       


    Image hébergée par servimg.com
    Lorsque nous sortons, vers 22 heures 30, la température est glaciale..un petit vent méchant transperce nos polaires et chandails, et personne ne joue les prolongations dehors..on va vite se réchauffer dans nos chambres, avec un bon thé préparé par nos soins puisqu'il y a une bouilloire électrique, des petits gateaux, thé, café, lait le tout ce qu'il faut dans la chambre..et on met un peu le chauffage..
    et...dodo !!

     la suite pour le prochain article si vous voulez bien..je vous laisse regarder les photos et la petite courte vidéo..à bientôt




    Image hébergée par servimg.com
     

     
     
    Technorati

    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique