•  

    Nous voici rentrés de notre périple en Afrique du Sud. Depuis hier matin 30 octobre 2009, 6h00, que nous sommes arrivés à Roissy, nous marchons encore un peu"au radar"...Il faut dire que nous étions debout depuis la veille, 6h00 aussi, afin de terminer les visites dans la ville de Cap Town, et ensuite d'aller à l'aéroport, pour prendre le vol intérieur de British Air Way qui devait nous amener à Jo'Burg (traduisez Johannesburg) 2 heures de vol, mais plus de 3 heures sur place dans l'aéroport de Cap Town où nous avons déjeûné. Nous avons déjà commencé par explorer les parkings, sur plusieurs centaines de mètres avec les chariots à bagages, avant de pouvoir arriver en zone d'enregistrement, car le bus nous avait largués très loin. Une fois cette chose faite, nous sommes allés prendre notre repas prévu dans une cafétéria de l'aéroport, qui vraisemblablement n'attendait pas autant de monde, (la guide avait pourtant tout prévu par téléphone) et où rien n'était prêt, et qui nous a permis de piquer une bonne crise de rigolade (dans notre groupe, certains avaient encore les étiquettes avec code barre de collés dans l'intérieur des coupelles à dessert, à croire que le patron avait dépêché en urgence un employé pour acheter la vaisselle manquante (nous étions 36) et qu'ils n'avaient pas nettoyé les ustensiles..les couverts, les verres étaient d'ailleurs pleins de traces...Il manquait toujours quelque chose..Un de nos compagnons devait être maudit, car lui- cuisinier de son état, -  n'a pu avoir son plat et enfin sa boisson, que lorsque nous étions pratiquement arrivés au dessert ! Ce déjeûner, avec tous les aléas qu'il a comporté nous a permis de prendre une bonne tranche de rires !!
     
     
    Nous sommes arrivés à Jo'Burg vers 16 heures, et nous n'avions le vol d'Air France pour Paris qu'à...20 h 30 ! Heureusement, nous avions fait l'enregistrement des bagages directement de Cap Town à RCDG, ce qui nous a évité de faire la manipulations, récupération et réenregistrement sur Air France. D'autant que British Air Way est moins regardant pour le poids sans surtaxe, autorisant jusqu'à 23 kg par personne, alors qu'AF, c'est 20 kg secs..
    Mais il nous fallait trouver les comptoirs d'enregistrement pour AF vols internationaux..et là, nous avons dû faire pratiquement tout le tour de ce gigantesque aéroport, qui fait au moins 2 fois et demi Orly. nous avons arpenté des kilomètres de couloirs, de galeries de commerces, monté et descendu des étages (avec ou sans escalators) tourné dans la spirale de ce gros escargot, qui est comme pratiquement tout le pays en ce moment, en travaux (coupe du monde de foot 2010 oblige) jusqu'à arriver enfin dans la partie vols internationaux. S'enregistrer sur AF, et ensuite reprendre notre chemin sur des centaines de mètres encore pour passer les contrôles de police et de sécurité, rejoindre la zone d'embarquement. Quand c'est comme ça, je pense aux personnes qui ont des difficultés à marcher, parce que là c'est quand même vraiment très fatigant..le fauteuil roulant pour eux s'impose d'office..
    Nous avions eu un boeing 777 Air France à l'aller, nous en avons eu un aussi au retour, complet...des centaines de personnes massées devant les pupitres de contrôle des boarding-pass, avec du personnel sud-Africain qui ne parle pas un mot de français. La grosse cohue quoi..d'habitude on fait monter d'abord la classe affaire, et les première, puis on appelle les numéros par série..là, non, c'était à celui qui allait jouer des coudes pour passer...
    Enfin, rien à redire pour l'avion, nous avons eu un vol de retour très détendu, mieux qu'à l'aller où nous avions eu des turbulences dès la première heure de vol. Là quelques-unes aussi, mais moins violentes. Un équipage classe et très aimable, une chef de cabine très agréable aimant plaisanter avec les clients, des plateaux repas - dîner très bien fournis, avec apéritif, alcool et champagne (à volonté) et petit déjeûner copieux - quel plaisir d'étaler du beurre français sur les petits pains -  et des sièges permettant d'avoir assez de place pour les jambes..Nous avons pu somnoler un peu, mais evidemment, ça ne vaut pas une nuit de sommeil normale..d'autant que pendant 3 jours de suite, précedemment, nous étions debouts à 4 heures 30 le matin.. Pas étonnant qu'on soit décalqués en arrivant chez nous..
    Ce que nous retenons majoritairement de ce grand voyage, ce sont les 3 safaris que nous avons faits dans les réserves, au lever du soleil pour les deux derniers, et dans la journée au Parc Kruger..C'était vraiment génial ! Pas eu de pluie non plus là-bas, sauf au Swazyland, où nous avons essuyé un énorme orage à la frontière pour le retour, avec un tomber de foudre tout près du poste de contrôle de police..Je vous raconterai tout ça en détail avec plein de photos et diapos bien sûr, et aussi quelques petites vidéos prises dans les villages..
    Encore merci pour vos visites pendant mon absence, je savais que je pouvais compter sur les plus fidèles d'entre vous...Je vais passer vous voir tous, à mon rythme, car tellement de choses à faire comme chaque fois au retour d'un grand voyage..

    A bientôt

     

     

     

     

     

    Technorati

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique