• Suite de notre croisière sur la Seine, en juillet 2015, qui nous a amenés de Paris à Honfleur, avec des visites à Trouville, Deauville et environs...

    Le 26 juillet, je remonte sur notre bateau, après les sorties à Trouville, Deauville, et visite de la Distillerie Château du Breuil, effectuées sous la pluie hélàs oops

    Maintenant que nous allons quitter Honfleur, le soleil est revenu, pour quelques minutes, bien fugitives...

    Nous reprenons la navigation, en direction de Rouen, mais nous allons passer sous le Pont de Normandie..

    Afin d'être aux premières loges, mon époux monte sur le pont supérieur, et moi je me positionne à l'avant du bateau..mais derrière la vitre du salon bar, car dehors, le vent s'est levé, et ça souffle !

    Le Pont de Normandie...un ouvrage d'avant garde...

    Le pont de Normandie, appelé localement pont de Honfleur, est un pont à haubans enjambant l'estuaire de la Seine, il relie le Havre à Honfleur.

    En 1994, la portée principale de l’ouvrage bat de plus de 250 m le précédent record du monde datant de 1993 (Shanghai), mais celui-ci sera perdu en 1998 pour 34 m (Pont de Tatara au Japon). Son record de longueur de pont à haubans a été perdu en 2003 avec les 2 883 mètres du pont Rion-Antirion, et si l'on considère la longueur de tablier suspendu par haubanage (2 252 m), c’est le viaduc de Millau qui prend la relève avec 2 444 m.

    La structure, qui est en béton, est d'une longueur totale de 2 141,25 mètres, elle comporte une travée haubanée de 856 m de portée, les 624 m du centre étant en métal. Les pylônes en béton de cette travée atteignent une hauteur de 214,75 m.

    Le tablier d'une largeur de 23,60 m accueille quatre voies pour des véhicules automobiles, deux pistes cyclables ainsi que deux voies pour les piétons.

    Le tablier est composé de deux parties, une partie métallique, longue de 624 m, surplombant la Seine à 59,12 m ; celle-ci est composée de 32 voussoirs de 19,65 m. Chacun d'eux est relié à la tête mixte d'un des pylônes par deux haubans fixés de part et d'autre du voussoir. Le reste du tablier est en béton précontraint pour deux viaducs d'accès ainsi que pour les 58 m de portée attenant à chacun des deux pylônes.

    Composés en béton armé précontraint, les pylônes en Y-inversé mesurent 214,77 m et pèsent 20 000 t chacun dont 11 700 juste pour les armatures métalliques et 150 pour les câbles de précontrainte. Du fait de la sphéricité (ou de la rotondité) de la terre, les pylônes sont espacés d'environ deux à trois centimètres de plus à leur sommet qu'à leur base.

    Au nombre de 184, les câbles Freyssinet ou haubans sont composés de plusieurs torons d'acier, entre 31 et 53 en fonction des efforts qu'ils doivent subir. Tous sont protégés contre les agressions extérieures par une couche de cire et une gaine en polyéthylène. Ils sont assemblés en faisceaux et sont habillés d'un revêtement dont le profil est aérodynamique. Sur toute la longueur du pont, leur longueur varie entre 95 et 460 m.

    Ce pont est à péage, sauf pour les piétons, cyclistes, motocyclistes.

    La Chambre de commerce et d'industrie du Havre est concessionnaire jusqu'en 2026.

    Le pont de Normandie est conçu pour laisser le passage aux navires qui remontent la Seine. (Source Wikipédia)

     

    Après avoir admiré ce formidable ouvrage sous toutes les coutures, et de tous les angles, y compris le dessous, nous nous dirigeons vers la salle à manger, car il est l'heure de dîner

    Une suite de plats très alléchants nous sont servis ainsi que les vins qui les accompagnent...C'est délicieux..

    Pendant le dîner, nous continuons de voir les rives de l'estuaire de la Seine, et nous passons sous le Pont de Tancarville..

    Autre pont suspendu, qui fut à l'époque de sa construction, un ouvrage très moderne et innovant.. 

    Commencé le 16 novembre 1955, le pont a été mis en service le 2 juillet 1959, dans les délais prévus

    Jusqu'à la date d'ouverture du pont de Normandie, il a été le pont le plus proche de l'estuaire de la Seine. Son ouverture a entraîné la disparition du bac du Hode reliant Berville-sur-Mer dans l'Eure, au Hode dans la Seine-Maritime. Ce bac, dommage de guerre, était réputé pour être « mal commode »

     

    En 1959, l'ouvrage possédait la plus longue travée centrale d'Europe : 608 mètres, qui restent à ce jour le record national, et deux travées latérales de 176 mètres chacune. Le poids total de la charpente est de 7500 tonnes.

    Ses pylônes ont une hauteur de 123 mètres et supportent une charge moyenne de 6000 tonnes. En raison de la nature marécageuse des terrains, la fondation du pylône de la rive gauche a une profondeur de 28 mètres, de façon à reposer sur un sol compact. Celle du pylône de la rive droite a une profondeur de 18 mètres.

    Les câbles sont reliés à deux massifs d'ancrage dont le plus lourd pèse 36000 tonnes et a des dimensions voisines de celles de l'Arc de Triomphe.

    Des essais en soufflerie ont permis de vérifier la tenue de l'ouvrage à toutes sortes d'oscillations dues au vent

    Ce fut un des premiers chantiers de cette importance à se dérouler sans accident mortel.

     

    Les suspensions (câbles porteurs et suspentes) ont été remplacées de 1996 à 1999.

    Des travaux sur les voies d'accès au pont de Tancarville sont en cours entre 2014 et 2016, pour faire face à l'augmentation du trafic.

    L'ouvrage est géré par la Chambre de commerce et d'industrie du Havre. Son exploitation est assurée par une équipe d'une cinquantaine de personnes, dont une quarantaine pour le péage. Il est gratuit pour les cyclomoteurs et les bicyclettes et il est payant pour les autres véhicules.

    Il est fréquenté en moyenne par 18 000 véhicules par jour, dont 25% de poids lourds. La CCI prévoit que la fréquentation dépassera les 22 500 véhicules quotidiens en 2030. (Source Wikipédia) 

    Nous entrons dans la zone portuaire, et un bateau pilote passe devant le nôtre pour nous ouvrir la voie...

    Nous continuons tranquillement notre dîner, puis nous regagnons notre cabine, pour nous préparer, parce que ce soir, il y a une soirée au salon-bar,  animée par les animateurs et serveurs à bord

    Cela donne une ambiance très sympathique...d'abord, une présentation avec projection sur écran, des différentes croisières de la compagnie, avec les pays visités..Puis, le commissaire de bord fait la présentation des "artistes" qui vont venir sur la piste, nous faire des petits sketches, déguisés pour incarner leurs personnages...Ils ont l'air de bien s'amuser aussi...

    Ensuite, la piste est cédée aux amateurs de guinche...avec l'animateur de bord aux commandes de la console son et éclairages...

    Nous les laissons à leurs déhanchements, et regagnons notre cabine, demain sera un autre jour, nous arriverons à Rouen, et une visite à pied de la ville est programmée...Nous nous souhaitons, "Bonne nuit les petits !" smileet nous installons dans nos lits confortables, pendant que le bateau fend les eaux de manière régulière et tranquille...

    Je vous laisse regarder les photos, et la petite vidéo..@ bientôt..merci de vos vsites et commentaires, que j'espère nombreux..

    ps : pour les nouveaux abonnements, (gratuits) les mails de confirmation arrivent maintenant, le souci est réglé..donc pour vous abonner, colonne de droite, dans la case "m'inscrire"..

     

     
     
    Technorati

    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique