• Bonjour à tous, me voilà revenue de ce séjour en Martinique, qui pourtant aurait dû être bien sympathique, au soleil, hébergés dans des conditions agréables (selon le descriptif de l'hôtel, et du voyagiste Look, qui régente l'ensemble des prestations..)

     

     

     

    Hé bien non !! il n'en n'a rien été !! Et loin s'en faut...Nous avons passé une mauvaise semaine dans cet hôtel-club Lookéa qui a mal vieilli, et est assez limité en prestations, notamment sur le confort en général, malgré le prix élevé payé pour le tout-inclus, (à près de 1600 euros par personne, et 98 euros de supplément pour la vue mer, le vol aller-retour dans une bétaillère d'XL Airways, !) Bref, vous l'aurez compris, cet établissement ne vaut même pas les 3 étoiles annoncées, alors que pour le même prix, nous avons bénéficié de prestations supérieures, dans un bel hôtel-club de même catégorie, 3 étoiles, en Croatie en septembre 2015.

    le bar de la piscine en Croatie

    la plage en Croatie 

     

    Après un changement de chambre pour de raisons de dysfonctionnement de la baie vitrée du balcon dans la chambre 148,- à éviter !! ( impossible à ouvrir, sauf à se démettre une épaule, ou a prendre le panneau vitré sur la figure..^^

    nous avons eu dans la nouvelle chambre attribuée, une porte-fenêtre qui s'ouvrait bien...mais la cerise sur le gâteau = LE VOL D'ARGENT LIQUIDE dans le coffre de la chambre, et ce sans effraction ! mad Vous avez bien lu : sans effraction, ni de la porte de la chambre, ni de celle du coffre, ouvert avec un "passe" comme il doit y en avoir dans beaucoup d'hôtels du coin, puisque nous avons lu sur internet que cela s'est encore produit cette année dans un autre hôtel de cette partie de la côte. On nous a délesté tranquillement de 280 euros, et si j'y avais mis mes bijoux ou autre objet précieux, ils seraient partis aussi ! C'est en rentrant de Fort de France, le lendemain de notre changement de chambre, que j'ai vu que la porte du placard de la salle de bain, contenant le coffre,

    était ouverte, alors que je n'y avais pas touché depuis la veille, au moment où j'avais mis les espèces, nos passeports, et les documents de voyage dans le coffre...J'ai donc sorti la clef de coffre de mon sac, rangée dans mon porte-monnaie, et j'ai ouvert le coffre qui était pourtant bien fermé...l'enveloppe contenant les espèces était vide, ainsi que l'étui dans lequel je mets l'argent pour le taxi de retour depuis l'aéroport jusqu'à notre domicile... madHeureusement, les passeports étaient là, et la contremarque électronique pour le vol de retour aussi...

     

    Bien entendu, la réception de l'hôtel, le chef de "village" Look, la déléguée, et la directrice de l'établissement, nous ont soutenu mordicus, que cela n'était pas possible, qu'il n'existe qu'une seule clef par coffre, et qu'il n'y a pas eu effraction, donc, pas de preuve !^^ Nous faisant passer pour des menteurs, ou des affabulateurs...ou des personnes qui perdaient la mémoire !no

    Les gendarmes que nous voulions faire faire appeler, (nous n'avions pas le numéro de la brigade à ce moment là, ) mais que la réception n'a pas appelés, ("ils ne se déplacent pas nous ont-ils dit,surtout quand on a besoin d'eux" ..) qui se trouvaient par hasard près de l'entrée de l'hôtel (il s'en passe des choses dans ce périmètre puisqu'ils faisaient une ronde..) nous ont cru, et n'ont pas été étonnés..à croire que cela n'est pas la première fois que cela se produit (nous avons vu sur Internet qu'une personne demandait des témoignages pour un fait similaire en 2013 dans le même hôtel) Bref, nous n'avons pas pu déposer plainte comme nous le souhaitions, car les gendarmes ne pouvaient pas l'enregistrer sur place, il fallait aller à la brigade aux 3 ilets (pas ouverte tous les jours ouchseulement une permanence à certains moments) et nous n'avions pas loué de véhicules...vu comment le séjour se profilait, nous n'avons pas voulu encore ajouter des problèmes, les véhicules loués par certains clients étaient en piteux état, tout comme les routes du coin. Bien entendu, la directrice de l'hôtel a refusé d'appeler un taxi à la charge de l'établissement...Dans la droite ligne de l'attitude générale !! ^^

    L'hôtel qui a l'air très bien sur les photos, est situé, aux 3 îlets, à la Pointe du Bout, face à la baie de Fort de France... les photos des chambres sont assez fidèles à la réalité, elles sont spacieuses et claires, avec un aménagement très basique, mais on peut s'en contenter, malgré le prix élevé pour ce genre d'hébergement ... les deux piscines et les jardins font bonne impression...

    Mais en réalité c'est pas du tout la même chanson...si les bâtiments ont bonne allure, bien repeints à l'extérieur, les installations sont vétustes et demanderaient à être rénovées, car l'ensemble est vieillot, et ne correspond plus à la très forte fréquentation de l'hôtel,alimenté à 90 % par Look...Une usine à touristes... Beaucoup de dysfonctionnements, des problèmes d'infiltrations, de moisissures, et même de fuites...(dans la salle à manger, nous avons reçu des gouttes d'eau qui tombaient du plafond, le long d'un pilier sur lequel se trouvait un câble électrique...)  Le personnel fait ce qu'il peut pour résoudre les problèmes, mais sans en avoir réellement les moyens matériels, et nous n'avons pas eu à nous plaindre ni des femmes de chambre, ni des serveurs à la cantine, tous souriants et aimables..par contre, ce ne fut pas le cas des "réceptionnistes" à l'accueil, ni de la directrice, ou de la déléguée de l'enseigne Look ..

     

    Si ces bâtiments sont bien répartis dans les jardins, de part et d'autre autour de la piscine principale, et certains en bordure de la petite plage artificielle aménagée, y accéder n'est pas facile, puisque tout ce qui concerne l'hébergement et la restauration est en hauteur, et que leur accès est en pente, par des petits chemins dallés,( très glissants lorsqu'il pleut ce qui est très fréquent), des escaliers carrelés, ou en bois, que certaines personnes ont des difficultés à les emprunter, d'un bout à l'autre du complexe...tirer les bagages jusque là, est déjà fatigant, surtout quand on a une nuit blanche en avion, avec 8h50 de vol et moins 5 h de décalage horaire..

    Surtout les personnes à mobilité réduite, et il y en a...Malgré l'annonce sur le site de look, il n'y a pas d'aménagements dignes de ce nom pour ces personnes, et l'élévateur qui est installé sur l'escalier d'accès à la salle à manger ne fonctionne pas tout le temps, et se bloque...

    Et personne pour aider à monter les bagages dans les étages par les escaliers...Débrouille-toi avec ta valoche, même si elle pèse 23 kg ! De plus quelqu'un en fauteuil aurait bien du mal à se déplacer par les chemins en pente, il aurait intérêt à avoir de bons freins !! smile ou un bon moteur pour se tracter jusque là-haut

    Les points noirs de l'établissement sont en priorité: 1) le bruit !! mad un vacarme incessant du matin au soir, entre l'animation musicale avec sonorisation à fond, les hurlements des animateurs dans leur micro au bar, à la piscine principale,

    où ont lieu les séances d'aquagym, les jeux etc... et même dans la salle de restaurant (immense cantine) qui communique avec le bar...Sans parler des moteurs de jets ski qui démarrent plein gaz, sous les fenêtres des chambres côté plage, ou sous votre nez si vous êtes sur un transat à la plage...

    Ce bruit permanent, les "animations hurlantes" se prolongent souvent jusqu'à 23h30, dans le bar, et dans la salle de spectacle-discothèque..Les sons montent et passent dans les chambres, et même fenêtre fermée, on entend distinctement les propos des animateurs au micro...(mon mari qui s'était endormi vers 23 h fut réveillé brutalement par les cris d'une animatrice qui devait "jouer" un truc dans un spectacle, avec le micro !

    2) la mauvaise organisation pour la salle à manger, où on passe son temps à arpenter l'endroit, à la recherche d'assiettes, de couverts, et à faire la navette entre les différents points des buffets, dans les deux ou trois parties de la salle...

    sans parler du croisement incessant des gens, leur assiette ou un verre à la main, à la recherche d'une table...surtout le matin au petit déjeûner, là c'est encore pire, car tous les clients de l'hôtel arrivent en même temps, surtout lors des sorties programmées...pas assez de tasses propres, pas de couverts sur les tables, et il faut aller d'un point à l'autre pour chercher les choses l'une après l'autre, puisqu'on a que deux mains, et pas de plateau ! Sans parler des sets de table collants, pas lavés, juste essuyés succintement ou secoués. Dommage, car la restauration est bonne, les plats bien préparés et variés. Le chef et ses commis font du bon travail, et ils sont super sympas.

    3) Le bar...le lieu où tout le monde se retrouve  dès 18h30 pour partager le vécu de la journée, et prendre un verre avant le dîner, dans la convivialité...

    Sauf que, cet endroit situé en haut d'escaliers, est trop petit, 

    il est ouvert sur les côtés sur le passage menant aux chambres du premier étage, et à la salle à manger.. beaucoup de personnes ne peuvent pas s'y asseoir ou s'y tenir, par manque de sièges ou de tables, et surtout, surtout, cet espace est envahi dès 19 h par une sonorisation tonitruante, insupportable, qui empêche toute conversation !! Impossible de supporter ces décibels qui vous déchirent les tympans, sans aucune raison valable, sinon celle de faire du bruit, et de faire en sorte que les gens pour s'entendre sont obligés de hurler par-dessus les basses, même à 50 cm de distance l'un de l'autre...Une bouteille d'eau vide en plastique, que j'avais dans la main, vibrait tellement à cause du son des basses, que je l'ai reposée sur une table ! mad 

    la scène du bar, qui communique avec la salle à manger..

     

    Ce qui fait fuir bon nombre de clients, qui émigrent dès 19 h vers la salle à manger, où hélàs, la sono est également présente, puisque les deux lieux communiquent par une scène ouverte des deux côtés...C'est l'heure où les animateurs entrent en piste avec leur micro, et leurs "jeux apéro"...(je dis bien piste, car on se croirait chez Médrano !) habituellement, dans les autres hôtels, ces réjouissances à "ras des pâquerettes" sont indépendantes du lieu de restauration...là, non, vous y avez droit même en mangeant, et là aussi, il faut parler fort pour se faire entendre de son compagnon de table....A croire qu'ils sont en cheville avec des marchands de sonotones pour tous ceux qui vont perdre l'ouie à la suite de ça ^^...

    l'entrée de la salle à manger, à 50 m du bar

    Si vous voulez boire un café ou un thé après le repas, pas possible de le prendre aux machines de la salle à manger...elles sont bâchées, donc, il faut obligatoirement retourner au bar, dans le bruit, ou attendre que les animateurs partent manger à leur tour...et de toutes manières, ils laissent la musique à plein volume en partant...les barmans ne veulent pas baisser le volume, ils n'ont pas l'autorisation pour le faire !! Et il n'y a aucun autre endroit au calme, où vous pouvez boire un café ou un verre...

    4) La plage...

    petite, bordée de rochers, avec du sable ajouté entre les racines des arbres qui ressortent bien, à tel point qu'une dame a fait une belle chute, et qu'ils ont dû appeler les pompiers pour la sortir de là, et l'amener à l'hôpital à Fort de France, passer des radios.. et pour le retour ?...ben débrouille-toi ma grande !! smile elle a dû prendre un taxi, et le payer 50 euros, plus le retour à FdF pour le même montant !... il n'est possible de se baigner que dans un périmètre restreint, car balisé par des bouées, délimitant la part de mer allouée aux engins à moteurs, et les planches à voile...

    Autre problème sur la" plage": pas de bar, rien pour boire...il a dû y en avoir un avant sans doute...il faut : soit amener sa bouteille d'eau, soit remonter les escaliers jusqu'au bar, et aller chercher des verres, et les amener sur la plage, par le même chemin...J'imagine ce que cela doit être en pleine saison, des familles avec enfants...et avec poussette dans ce dédale de racines dépassant du sol...

    Pour continuer sur les problèmes, il y a aussi celui-ci...la réception de l'hôtel se trouve très loin des chambres, donc si vous avez besoin d'y aller, vous devez retraverser tous les jardins en pente, et ensuite remonter à la chambre ou à la salle à manger par les escaliers..

    Surtout comme si ce fut le cas pour nous, en arrivant dans la nouvelle chambre attribuée le lendemain vers 15 h, (une journée de fichue à attendre...) nous avons pu constater que la télé ne fonctionnait pas...et avons voulu appeler la réception par téléphone pour le signaler...Pas de téléphone !! en panne !! smile l'ouvrier d'entretien qui est venu en soirée pour dépanner la télé, lorsqu'il a testé la ligne téléphonique, nous a dit que c'était l'alimentation de la ligne depuis le central, qui était coupée, et qu'il ne pouvait rien y faire...fallait appeler la société,  ..On a passé les 5 jours suivants sans téléphone...

     

    5) La sécurité et la sûreté de l'établissement ne sont assurées que par un seul vigile, placé à l'entrée de la route d'accès, qui fait de temps à autre une ronde, mais il n'y a aucun système de vidéo surveillance, aucun contrôle d'entrée, des personnes extérieures viennent manger dans la salle à manger, des touristes étrangers qui descendent des bateaux de croisière faisant escale à Fort de France, viennent aussi y manger, bref, on entre là comme dans un moulin...

    et les coupures d'eau à répétition pendant 4 jours à différentes heures de la journée, pour la recherche d'une importante fuite, qui a nécessité le creusement de la terre avec une pelle hydraulique, et le défoncement d'une allée bétonnée d'accès à des escaliers menant à des chambres, au marteau-piqueur..(pas bruyant ça non plus !! yes

     

    Le paradis cet hôtel !! JE DECONSEILLE VIVEMENT à ceux qui l'envisagerait, d'y mettre les pieds, sauf à avoir toutes les déconvenues que j'ai mentionnées ici, et sauf si vous êtes ok pour payer cher un séjour sans confort, si vous êtes sportif  et fêtard, et que plus il y a de bruit, plus vous êtes heureux !

    sans parler du fait que pour le vol d'argent dans le coffre, et que cela n'était soi-disant pas possible, je vous invite à regarder la petite vidéo que j'ai tournée, après qu'un autre client soit venu fort aimablement tester sa clef de coffre sur le nôtre ! vous serez édifiés ! lorsque mon mari lui a parlé du vol dans notre coffre, il a tiqué, en disant que lui, on ne lui avait pas demandé son numéro de chambre lorsqu'il était passé chercher sa clef de coffre à la réception...et il finissait pas se demander si ce n'était pas un "passe" qu'on lui avait remis par erreur, ou parce qu'il n'y avait plus de clef disponible...Ben on a eu la réponse...Voyez plutôt.. 

     Lorsque mon mari est allé montrer ça à la déléguée Look, elle a fait l'étonnée (pas bonne comédienne la dame) et a dit qu'elle allait en référer à la direction...Ce qu'elle a sans doute fait immédiatement, car le lendemain matin, on a vu un ouvrier d'entretien, arriver devant la chambre du client obligeant (qui s'était proposé pour tester sa clef de coffre sur le nôtre), avec un coffre tout neuf sur l'épaule, à fermeture électronique !!! qu'il allait poser à la place de l'autre smile Et le client était "convoqué" le jour-même au bureau de la directrice de l'hôtel (comme à l'école)...c'est pas beau ça ?...c'était le jour de notre départ, l'autre client qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, nous a dit "elle peut me dire ce qu'elle veut, je m'en fous, et qu'elle ne vienne pas me casser les pieds, je sais ce que j'ai vu !") Mon mari qui avait répondu sur TripAdvisor, au message de la personne qui parlait d'un vol d'espèces dans le coffre de sa chambre en 2013, au même hôtel, a pu constater le lendemain que non seulement son message avait été supprimé (!) pour des raisons de "non respect des conditions d'utilisation"????oh mais qu'en plus, son compte avait été fermé !!! madquand on voit les avis dithyrambiques qui sont sur le site, ainsi que sur celui de Look, on peut se poser des questions !^^

     

    Pour terminer cet inoubliable séjour, au moment du départ, le bus qui devait nous amener à l'aéroport du Lamentin, ne pouvait pas contenir tous les bagages en soute, nous étions au moins 65 personnes dans ce bus étroit, serrés sur les sièges comme des sardines.. Et bien, ils ont chargé le surplus de valises dans le couloir du bus, en cas d'accident ou de problème grave, on ne pouvait pas évacuer !! bien respectées les règles de sécurité hein ?....mad

    Voilà, désolée pour le long article, mais je voulais que tout le monde sache comment est vraiment cet hôtel, et ce qu'on peut en attendre...Merci de m'avoir lue, je vais passer vous voir tous, maintenant que j'ai défait les valises, fait quelques lessives, et m'occupe du prochain voyage que nous avons programmé, aux USA dans quelque temps...à bientôt

    Retour de Martinique - déconvenues et vol d'espèces à l'hotel Carayou

     
     

      

    Technorati

    22 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique