• Fichier hébergé par Archive-Host.com

          29 mai 2008 suite et fin du voyage 

    Je ne me souviens plus du tout du restaurant où nous avons déjeûné.. Faut croire que cela ne m'a pas laissé un souvenir impérissable..Mon mari ne s'en souvient pas non plus..Nous étions harassés de chaleur, et le fait de s'asseoir dans un lieu frais, à l'ombre, en buvant de l'eau fraîche ou de la bière (elle est excellente, la Tiger..je la recommande !) était notre principal plaisir..Nous repassons par l'hôtel après le déjeûner, car il faut libérer les chambres et mettre les bagages devant les portes, afin qu'ils soit descendus dans le hall. Nous en profitons pour prendre une douche rapide et nous changer..Puis nous repartons vers le site d'Angkor pour la suite des visites. 



     Visite d'Angkor Thom

    Angkor Thom signifie la « grande cité ». Elle a été la dernière grande capitale de l’Empire Angkorien. C’est le plus grand site dans le parc archéologique d’Angkor.

    A son apogée, on a estimé que la ville avait une population de près d’un million d'habitants. Pour entrer dans la ville, il faut passer par l’une des cinq grandes portes d’entrée qui sont surmontées de quatre faces géantes et les ponts menant aux portes sont bordés de statues.
    Au bout d'une très longue allée, nous entrons par la "Porte de la Victoire",

    Cette porte est surmontée d'un gopura à 4 visages

    et passons par la "chaussée des géants"

    Celle-ci est bordée de 54 divinités géantes, des 2 côtés. Les davas ,d'un côté (dieux) portant le serpent géant Nâga, gardien du Palais Royal, et les Asuras, de l'autre, (démons) portant aussi le nâga, , il y a les divinités souriantes, et les malfaisantes, grimaçantes...Certaines ont des têtes pas sympas du tout ! no

       
       

     

    Allusion aussi à une cérémonie "le barattage de la Mer de Lait".. (ou barattage de l'océan) mythe d'origine hindoue

    Au début des temps, les dieux ou devas et les démons ou asuras, qui étaient alors tous mortels, étaient en lutte pour la maîtrise du monde. Les devas, affaiblis et vaincus, demandèrent l'assistance de Vishnou qui leur proposa d'unir leurs forces à celles des asuras dans le but d'extraire l'amrita, le nectar d'immortalité de Kshirodadhî, la mer de lait. Pour ce faire, ils devaient jeter des herbes magiques dans la mer, renverser le mont Mandara de façon à poser son sommet sur la carapace de la tortue Akûpâra, un avatar de Vishnou, et utiliser le serpent Vâsuki, le roi des Nâgas, pour mettre la montagne en rotation en tirant alternativement.

       
       


        La chaleur est vraiment très dense  35° et moite, (88% d'humidité) le soleil s'est caché et le ciel est maintenant menaçant.. nous aurions bien préféré faire toutes ces visites le matin..Mais bon, on a pas le choix..Il faut tout faire dans la même journée, les pass n'étant valables que pour une seule série d'entrées le même jour, sur l'ensemble des sites.
    Nous commençons par : Bayon

     

     

    Le Bayon est le temple central de l'ancienne ville d'Angkor Thom, capitale des souverains Khmers au début du XIIIème siècle.  Il est situé à l'intersection des routes Nord-Sud et Est-Ouest.

     

    C'est le dernier des "temples-montagnes" du site d'Angkor, bâti par Jayavarman VII, restaurateur de la puissance du royaume khmer d'Angkor, après l'invasion des Chams


    Ce temple là est absolument fabuleux.. Ces nombreuses tours (54) à 4 visages, tournés dans les directions des 4 points cardinaux, font comme une forêt de dômes...216 visages qui vous regardent, c'est vraiment impressionnant..

    Sur chaque visage, un sourire bienveillant.. Le Bayon c'est aussi 1km200 de bas reliefs magnifiques ..Impressionnant !


    Nos photos sont pas mal, surtout celles de mon mari, mais je vous mets quelques photos prises sur le net, en plus des nôtres (si elles ne sont pas libres de droit, me le dire, je les enlèverai.)...car nous avons eu quelques déboires avec nos cartes mémoire ou apn..

    Les bas-reliefs du temple évoquent le passé d'Angkor, avec de nombreux détails empruntés à la vie quotidienne

    et aussi les batailles contre les chams

      

    Eléphants de combat de l'armée khmère

     

       
       

    Ensuite, nous allons voir Baphuon

    Le temple Baphûon se situe entre le palais royal et le Bayon dans l’enceinte d’Angkor Thom. Il s’agit du plus grand "temple-montagne" d’Angkor. Il a été construit vers 1060, à la gloire de Shiva, par Udayādityavarman II, qui régna de 1050 à 1066, . C'est à l'origine un temple hindouiste.

    Le Baphûon est une pyramide à cinq gradins de 145 mètres sur 150, composée de 300 000 pièces de grès de 500 kg chacune, toutes sculptées et uniques.

    Ses bas-reliefs en cartouches racontent notamment le Ramayana. On suppose qu'il était jadis entièrement couvert de plaques de bronze, afin de faire ressembler la colline artificielle au mont Meru.


    Ce temple "montagne" était en restauration..

    Nous ne pourrons voir qu'une partie de l'édifice, et la longue allée dallée en surplomb qui amène plus loin à la Terrasse des Elephants. La Terrasse des Elephants

    La terrasse a été utilisée par le roi Jayavarman VII comme une plate-forme à partir de laquelle il pouvait voir le retour victorieux de ses armées. Il a été rattaché au palais de Phimeanakas. La plupart de la structure originale a été faite de la matière organique et a disparu depuis longtemps et la plupart de ce qui reste, ce sont les plates-formes de fondation du complexe. La terrasse a été nommée ainsi pour les sculptures d'éléphants sur sa côte orientale.

     

    escaliers menant à la terrasse

    sculptures sur le mur de soutien de la terrasse 

       

    Les photos que mon mari a pu prendre sont belles, mais il en manque beaucoup (restées virtuelles sur la carte mémoire défectueuse..!)

    Nous passons devant Pré Rup, mais ne nous y arrêtons pas..

     

    Retour vers Angkor Est pour voir Srah Srang
    Le bassin Royal...vaste étendue d'eau artificielle, surplombée d'une immense terrasse (débarcadère) gardée par des statues de lions et de nâgas-balustres (reptiles bicéphales) ...

    Les enfants royaux se baignaient dedans..Il constituait aussi une réserve d'eau importante..Il offre une magnifique perspective au loin sur le Temple de Banteay Kdei

    Ce bassin royal mesure 700 mètres de long sur un peu plus de 300 de large. Il a sans doute été excavé avant le règne de Jayavarman VII. Entièrement entouré de grands arbres et toujours rempli d’eau, il offre, à l’ombre du jour, l’un des emplacements les plus agréables d’Angkor – son calme majestueux rappelant notamment certains points de vue de palais occidentaux

               C'est vraiment dommage qu'on ait pas pu commencer les visites la veille..Au lieu de passer toute la matinée sur le Lac Tonlé Sap, jusqu'au début de l'après-midi, on aurait pu prendre un pass pour 2 jours, afin de pouvoir visiter correctement les derniers sites vus.. ! D'autant que dans notre programme, on devait commencer dès notre arrivée. Le Lac n'étant pas prévu dans nos visites, et en lui-même pas si intéressant que ça..le canal (rivière ?) qui relie au lac avec ses villages flottants était une curiosité à voir, mais nous en avions déjà tellement vus au Vietnam que ce n'était vraiment pas une nécessité.

    Mon grand regret est de n'avoir pas pu voir
     Le Bayon correctement. Nous y sommes arrivés en milieu d'après-midi, et avons juste pu prendre quelques photos des principales tours vues de l'extérieur, mais toutes les tours à l'intérieur, avec la multitude de visages souriants tournés dans toutes les directions, on a pas eu le temps de les voir de près ni de les photographier..frown


    Idem pour Le Baphuon, et la terrasse du Roi Lépreux..Il est vrai aussi que pas mal de photos prises en dernier, ont été "perdues" sur la carte achetée par mon mari au Vietnam, (vendue pour 2Go et qui n'en comportait qu'1 Go !). Et mon appareil numérique m'a joué des tours aussi, puisque le compartiment à piles ne fermait plus correctement..Un petit clapet plastique était cassé..Alors, pour les photos de ces derniers sites, c'est pas ce qu'on aurait voulu !! cry
    Bref, un goût d'amertume pour ces deux jours au Cambodge, qui nous ont laissés sur notre faim, ce que beaucoup ont vivement regretté..

                Nous avons quitté le site vers 17h45, pour repartir vers l'hôtel récupérer nos bagages et aller à l'aéroport, où nous avons pris l'avion pour Saïgon..à 19h30.


    Nous devions aussi récupérer nos passeports auprès du responsable de l'agence Cambodgienne qui nous attendait sur place..Et là, en ouvrant le passeport de mon mari, nous constatons que le papier agrafé, (fiche de police) rempli par ses soins dans l'avion est vierge !! Il y a bien le tampon mis par l'administration de l'aéroport, mais tout le document est vide...Je le signale au responsable cambodgien, qui nous dit, "y a pas de soucis, ce n'est pas grave, vous êtes en groupe "
    J'insiste, "vous êtes sûr ?".."Oui, pas de problème.".Bon, on avance vers l'enregistrement des bagages, ça se passe bien..On a nos cartes d'embarquement, pour Paris, avec escale à Saïgon..Puis nous voilà devant le guichet de police..C'est le tour de mon mari de présenter son passeport..Alors, là, le flic lui dit méchamment "pas rempli !! faut remplir !" mad...Mon mari lui dit qu'il avait bien rempli le papier à deux volets dans l'avion, et que la partie qui était à agrafer était remplie aussi..Qu'on lui a mis un autre papier à la place..L'autre se fâche et lui hurle "faut remplir !! " badmad Bon, nous voilà à nouveau sur un coin de table, nous basant sur mon questionnaire rempli, puisque les rubriques étaient écrites en cambodgien et en anglais microscopique...et on rempli à nouveau le papelard...On représente le passeport au flic, qui met un coup de tampon rageur dessus, avec un regard mauvais bad...Nous passons de l'autre côté avec soulagement, mais mon mari était très contrarié..Nous pensons que : soit quelqu'un a fait une connerie à l'administration de l'aéroport et a détruit le papier initial par mégarde, soit il a servi pour aller dans un autre passeport..et cette personne se balade avec l'identité de mon mari dedans..ou alors encore plus inquiétant, son passeport a servi pour une copie (nous les avions tous confiés au responsable de l'agence Cambodgienne dès notre arrivée qui devait se charger de toutes les formalités, visas, ..hôtel etc..et ne les avons pas revus jusqu'au moment du retour à l'aéroport de Siem Reap..)

                     Bref, cette histoire a clôturé de manière fort désagréable notre séjour au Cambodge..et ce gros c*** de flic avec son air de bouddha mal lunéaww nous a mis de fort mauvaise humeur pour monter dans l'avion..

    Puis, arrivés 1 h et demie plus tard à Saïgon, en transit, nous attendrons notre vol qui doit décoller à 23h05.

    Une chance, nos bagages nous suivent dans l'autre avion..Nous arrivons à Roissy Charles De Gaulle à 6h45, après un vol très très bruyant ! (nous avions 2 bébés à bord, dans notre secteur, à quelques mètres de nous, deux dans des couffins clippés sur les cloisons, un troisième enfant de 2 ans environ, sur la rangée de droite, à 1 m de nous, et tous les 3 ont braillé pendant tout le trajet !!  eekImpossible de fermer l'oeil..quand un s'arrêtait de chouignier, un autre reprenait de plus belle..La petite fille de droite, dans un des couffins elle a hurlé pendant les 3/4 du vol..La mère impassible (asiatique) ne s'en émeuvait pas plus que ça ! On n'a pas beaucoup vu les hotesses, elles fuyaient...

    Arrivés à Roissy, passage en douane..d'habitude à cette heure-là on a rarement des contrôles, mais cette fois-ci, des policiers nous demandent si on a ramené des antiquités, statuettes, vêtements, (de marque ?) des sacs à main, de l'alcool avec des serpents dedans ou scorpions, bref, ils cherchent les objets prohibés et les contrefaçons...Ils nous font confiance dans nos déclarations et c'est vrai qu'on a pas ramené de choses visées par le sujet, ni par le montant autorisé..On passe..D'autres auront moins de chance et seront obligés d'ouvrir leurs bagages...Direction la sortie et un taxi..

    Voilà fin de ce mémorable voyage de 14 jours, 12 au Vietnam et 2 au Cambodge, qui nous a permis de voir tant de choses, de rencontrer tant de gens sympathiques et souriants dans les deux pays..C'est en revoyant les photos que je me dis que ce circuit a été fabuleux..Exténuant, mais magnifique !

                 Merci de vos visites et de vos commentaires...Je n'ai pas fini de mettre des articles concernant ces pays, j'ai encore plein de choses à vous montrer..Mon mari a fait 3200 photos, moi 1500 et nous avons encore toutes les vidéos à voir..
            @ bientôt.. Image hébergée par servimg.com 

     

    Technorati

    50 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique