• Blog toujours en pause.. mais article programmé pour être publié pendant les travaux

    (si la musique vous gêne, vous pouvez la couper)

    Je vous avais laissés à Ava (ancienne capitale royale) en Birmanie, après mon épopée en calèche...je ne vous avais pas encore présenté ici les photos des très nombreuses pagodes qu'on peut voir sur le site...Il y en a certaines qui sont encore très belles, d'autres tellement anciennes que ce ne sont plus que des vestiges...et il y a aussi des monastères...

     

    La porte de l'ancienne citadelle et les pagodes de Daw Gyan

     

    dans ce complexe, elles sont très rapprochées, et rappellent ce qu'on voit à Bagan

    sur certaines, il y a de belles sculptures...

     

       
       
       
       

    Plus loin, le monastère de Bagaya Kyaung

    C'est un monastère très grand, très ancien, tout en bois de teck, qui ressemble à celui de Shwenandaw

    Il fut construit en 1834 sous le règne de Bagyidaw au beau milieu des rizières, c’est ici que le roi Mindon fut élevé.  Il est supporté par 267 immenses piliers de teck, qui le traversent depuis le sol jusqu'au faît, dont le plus grand mesure 18 m de haut et 2,7 m de circonférence.

     

    et dispose d’un toit à trois niveaux d’un coté et à sept niveaux de l’autre. De beaux escaliers en pierre mènent à une terrasse en bois qui contourne tout le monastère. L’ensemble des bâtiments est décoré de sculptures, arabesques florales, figures et reliefs en bois noirci et patiné avec du brai de pétrole

    L'intérieur est sombre et pour les photos c'est un peu difficile...Mais ce qui impressionne le plus c'est la hauteur des piliers !

    Dans la partie consacrée à l'enseignement,

    Nous voyons des enfants des villages voisins qui viennent pour y apprendre à lire et à écrire, enseignement dispensé par l'assistant du moine vénérable, le maître du monastère. Les petits novices sont au premier rang, les villageois derrière 

    l'école bouddhiste est souvent la seule source d'instruction pour les enfants des villages.

    Reprise des calèches

    pour aller au Monastère Maha Aungmye Bonzan

    Construit en 1822 par Namadaw Me Nu, la première épouse du roi Bagyidaw, à l’intention de son précepteur, le très vénérable moine Nyaungghan Sayadaw U Bok, qui aurait peut-être été son amant, disent certaines mauvaises langues.. (Mais y a pas de fumée sans feu comme on dit.. !wink2 le vénérable a eu un beau cadeau non ?)  Bien qu’il soit fait de briques et de stuc, son architecture imite les monastères en bois, avec de multiples toits et un hall de prière de sept étages. Ce choix de matériaux était justifié pour éviter les inconvénients du bois.

      L’entrée est gardée comme à la pagode Shwedagon de Yangon par deux Chinthe, animaux mystiques, mi-dragons mi-lions, la première terrasse possède une balustrade sculptée.

    Endommagé par le tremblement de terre de 1838, il sera reconstruit par la femme du roi Mindon, la fille de la reine Namadaw Me Nu, en 1872.  Il est considéré comme l’un des plus beaux exemples de l’architecture Myanmar.

    A proximité du monastère se dresse la pagode Paya Htilaingshin de couleur blanc-dorée.
    Construite par le roi Kyanzittha de Bagan (1084-1113).

     

     Du haut de la paya, on voit, au loin, le pont métallique d’Ava à cantilevers et à 16 travées, qui était le seul jusqu'à une date récente, sur le fleuve Irrawaddy. Pont métallique construit par les Anglais entre 1934 et 1938. Saboté en 1942 il fut reconstruit en 1954 après guerre par les mêmes Britanniques, car ils avaient fait sauter celui qui existait pour endiguer l'avancée japonaise.. Ce pont a une double fonction, routière et ferroviaire. 

    La tour de guet, (NamYin), dernier vestige du palais du roi BagydawOn l'aperçoit ici, mais nous ne la visiterons pas. Haute de 27 mètres, Elle est tout ce qui reste du palais royal d'Ava.

    La partie supérieure s'est effondrée lors du séisme de 1838, et c'est pour cela qu'elle est restée penchée.

    Une photo du Net

    Elle est maintenant fermée au public, car trop dangereuse...Elle penche effectivement beaucoup et l'escalier de bois, les passerelles sont trop peu sûrs...

     

    Après toutes ces visites et ces tours de calèches, il est temps de reprendre le bateau, afin de regagner Mandalay et notre hôtel, pour une douche, avant de repartir vers notre restaurant du soir...

    Le dîner fut comme d'habitude excellent,

    avec une diversité nombreuse de plats qu'on nous apportait, et dans lesquels nous piochions...

       
       

    Pour finir un bon thé, et en route pour regagner notre dodo...Nous étions fourbus par cette interminable journée de visites...

    La suite bientôt, si vous êtes sages !! Car demain, une autre journée de visites nous attend, marchés locaux, villages... Je vous laisse regarder les photos..@ bientôt, merci de vos visites et commentaires.


     
     
    Technorati

    13 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires