• Circuit au brésil (11) - Minas Gerais - Ouro Preto 2

    Suite de notre circuit au Brésil

    nous sommes le 17 octobre 2013, et sommes arrivés à Ouro Preto, la veille, vers minuit, dans la Poussada qui nous accueille..

     

    Levés à 6 h30

    Nous prenons un petit déjeûner très correct, avec tout ce qu'il faut, aussi bien que dans l'hôtel de Salvador de Bahia..

     

    et nous partons de la Poussada vers 8h00,  avec les bagages, car nous ne restons qu'une seule journée à Ouro Preto...Journée très chargée en visites...

     La pluie qui s'était arrêtée en tout début de matinée ( cela nous a permis de charger les bagages dans le bus sans être trempés) a repris de plus belle, dès que nous arrivons dans le centre historique d'Ouro Preto

     

     

     

     

     

     

     

    Fondée au début du XVIIIe siècle à 513 km au nord de Rio de Janeiro, la ville historique d'Ouro Preto  (Or noir) couvre les pentes abruptes de la Vila Rica (Riche Vallée, ancien nom d'Ouro Preto), centre d’une riche région de mines d’or et capitale de la province du Minas Gerais  de 1720 à 1897.

    Le long de la route sinueuse originelle et avec un agencement irrégulier qui épouse les contours du paysage, se trouvent des places, des bâtiments publics, des résidences, des fontaines, des ponts et des églises qui, ensemble, forment un groupe homogène exceptionnel présentant les belles formes curvilignes de l’architecture baroque.

    La ville historique d'Ouro Preto était en 1789 le centre symbolique du mouvement pour l’émancipation du Brésil, Inconfidencia Mineira, et accueillait des artistes exceptionnels à l’origine de bon nombre des œuvres les plus significatives de la période du baroque brésilien, en particulier l'église de São Francisco d'Assise par le fameux architecte et sculpteur Antonio Francisco Lisboa (Aleijadinho).

     

    Avec la fin de l'exploitation de l'or dans l'État du Minas Gerais, la ville est peu à peu abandonnée et à ce titre a très peu changé depuis cette époque.

    La ville d'Ouro Preto reste donc une cité coloniale, pavée. Elle est de plus construite sur plusieurs collines aux pentes raides, d'où l'on peut profiter de nombreux points de vue, ce qui lui donne un cachet tout particulier. La ville est classée au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO.

     

    Les ruelles pavées escarpées, et tout en virages, sont un véritable enfer pour notre bus..il a du mal à grimper, et à tourner  dans les virages en épingle à cheveux...La ville est une succession de petites routes étroites, pavées, étagées sur les hauteurs de la colline, et les véhicules ont intérêt à avoir de bons freins !smile quand on voit les voitures stationnées dans les pentes; cela rappelle San Francisco, sauf que là, les routes et ruelles sont pavées, plus étroites et sinueuses.. 

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le petit bus nous dépose devant l'église Saint François d'Assises, et nous allons y entrer...la façade est belle, quoique très abimée par les intempéries. L'église est située sur une esplanade, au croisement de routes très en pente...on a du mal à tenir debout dans le carrefour, pour prendre les photos depuis la route, sur les pavés d'époque, de toutes les tailles et hauteurs..

    L'église Saint - François d'Assise est une église catholique dans la ville d'Ouro Preto, construite dans le style baroque , avec des éléments décoratifs Rococo .

    L'église a été construite par le Tiers Ordre de saint François d'Assise  Autour de 1765. 

    C'est l'un des monuments les plus importants de l'art colonial, l'une des églises brésiliennes les plus connues de cette période et l'une des créations des maîtres les plus célèbres, dont Aleijadinho, fils mulâtre d'un architecte, qui a préparé la conception de base de la façade, et des reliefs décoratifs et dorés. Il a personnellement fait plusieurs de ses éléments , bien que d'autres artistes ont également collaboré.

    Un médaillon sculpté se trouve en façade, à la place de l'oculus habituel

    Malheureusement, les photos sont interdites à l'intérieur..je vous mets quelques photos trouvées sur le Net..

    Manuel da Costa Athaïde fut en charge de la peinture du plafond du   chœur et de la nef, et de la dorure des boiseries, à partir de 1801 jusqu'en 1812. Ce fut l'un des artistes peintres les plus réputés de cette région.

    Le plafond de la nef montre la composition la plus célèbre de Maître Athaïde, une glorification de l'Immaculée Conception, entourée d'anges musiciens.  

    Notre guide Carlos est très bavard, volubile même, et on a du mal à se concentrer sur ce qu'il nous raconte dans un français agrémenté d'un accent brésilien très prononcé. Le guide précédent était à la fois plus simple dans ses explications, et surtout plus compréhensible, car il parlait mieux le français...Il nous fait remarquer que certaines peintures comportent des visages de saints, de couleur métisse.

    Puis, Carlos nous raconte l'histoire légendaire de la tradition orale du Minas Gerais de Chico Rei, esclave noir, originaire du Congo, et roi d'une tribu, que les négriers portugais baptisèrent du nom chrétien de Francisco,

     Arrivé sur un bateau négrier comme des milliers d'autres,  travaillant dans les mines d'or, il ramenait chaque jour des paillettes d'or dans ses vêtements, ses cheveux et travaillait aussi le dimanche pour son compte.. Au bout de quelques années, il avait amassé suffisamment d'or pour racheter la mine de son ancien propriétaire mourant, sa liberté...et aussi celle de ses proches...

    Son histoire est exemplaire, même si, sans doute parce que ce succès risquait de servir de modèle, la loi coloniale supprima ensuite au Brésil, le droit des esclaves de travailler pour leur propre compte, le jour de leur repos hebdomadaire.

    Chico Rei est considéré comme le libérateur des esclaves noirs à Ouro Preto, on l'appelle "le Roi d'Ouro Preto" et sa mémoire est vénérée..Chaque année, il y a une grande fête dans la ville, avec des défilés en costume, et des musiciens, les participants portant une couronne sur la tête pour honorer sa mémoire.

    Nous ressortons de cette église baroque, magnifique à l'intérieur, comportant des panneaux de boiseries précieuses, de nombreuses statues

    Et nous débouchons sur la place en contrebas, où se tient un marché artisanal, où on trouve de tout...mais pas grand chose d'intéressant pour nous, beaucoup de bric à brac, et d'objets très encombrants..

    Le guide nous laisse là pendant 35 mn sous la flotte !! ouchOn est pas non plus emballés par le projet "visite du jardin botanique" qu'il nous propose ensuite, pendant 45 minutes ! Le jardin botanique se trouve en haut de ruelles escarpées et raides, qu'il faut monter, monter...sur les pavés glissants..cela ne m'intéresse pas du tout..

     

    Mon mari y va avec un autre compagnon de voyage, et ils en profitent pour faire des photos depuis les ruelles en pente.....Sa femme reste avec moi, car elle est malade (une tourista carabinée, suite aux glaces locales qu'elle a mangé la veille, et que nous n'avons pas consommées)...

    La pauvre est tellement mal fichue qu'elle va demander à son mari de rattraper le guide déjà parti devant dans la grande côte, pour qu'il lui trouve des toilettes...qui sont pratiquement inexistantes en dehors d'un ou deux restaurants pas encore ouverts...

    Finalement, il va aller négocier pour elle, la possibilité de rentrer dans un des établissements, puis rappelle le bus pour qu'elle y reste jusqu'au déjeûner...

    Je vais d'ailleurs rester avec elle, car je n'en peux plus de la flotte,  après quelques  photos que je fais du quartier, et des boutiques dont beaucoup sont consacrées aux pierres précieuses, et objets d'art.

    Après le jardin botanique, ils font la visite d'autres églises...Il y en a 17 à Ouro Preto, c'est la ville des églises !smile

    Pendant ce temps, mon époux et le sien vont faire de jolies photos,

    dont celles de l'église Nossa Senhora Do Pilar

    et de l'église Matriz de Santa Efigênia Nossa Senhora do Rosario

    C'est l'église des esclaves noirs, contruite par eux, avec le produit de l'or qu'ils récoltaient dans leur vêtements, cheveux... 

    Les églises baroques comportent des sculptures d’Antônio Francisco Lisboa, (Aleijadinho), le plus grand artiste du Brésil colonial, et des plafonds couverts de fresques de Manuel da Costa Athaide, entre autres.  

     

    L'heure du déjeûner arrive, et nous allons le prendre dans un restaurant situé dans une des rues en contrebas, et pour y arriver sans chute, nous longeons les barrières métalliques installés le long des marches glissantes sur le trottoir. 

    Nous voici devant le restaurant Canto De Reis...

    A l'intérieur, le cadre est sympathique, cet établissement est très ancien, et la décoration particulière..les murs épais font une ambiance très chaleureuse..

    Malheureusement, le restaurant est blindé de monde, avec des groupes comme le nôtre, et une fois entrés, on a un mal fou à se déplacer pour aller à la table qui nous est réservée. Une fois assis, c'est une autre paire de manches pour pouvoir s'extirper, et se rendre au buffet pris d'assaut...

    Notre guide de dos, avec son sac à dos

    Les plats chauds se trouvent sur des feux alimentées au gaz, et contiennent diverses spécialités brésiliennes...Il faut faire du coude à coude afin d'aller prendre une assiette, et essayer de la remplir, sans se faire bousculer par quelqu'un...Circuler avec une assiette remplie, sans la renverser, relève de l'exploit..... Nous mangeons dans un brouhaha général assez fatiguant.. Dommage..s'il n'y avait pas autant de monde, ce serait super..

    Après ce parcours, vient celui des toilettes...Celle des femmes, très exigüe, coincée derrière les tables, est prise d'assaut, et une queue se forme, le long du mur...

    Après le restaurant, visite du théâtre municipal..

     

     

    Encore quelques jolies photos des rues, des édifices, et places

    La Place Tiradentès avec le Palais du gouverneur au fond

    L'ancienne mairie-prison, qui est devenue le musée de l'Inconfidencia Minera, sont exposés beaucoup d'objets et de documents relatant le mouvement d'émancipation de cette région du Brésil, du joug portugais

    boutiques, et ateliers d'arts,

    notamment un atelier de taille de pierres précieuses,

     

     

     

     

     

     

    et des magasins de vente de pierres et de bijoux..auxquels certaines du groupe ne sont pas insensibles...

     

    Nous quittons Ouro Preto vers 16 heures, et reprenons la route en direction de Rio.. nous avons 7h de route à faire,500 kms, par des routes étroites et sinueuses qui passent d'une colline à l'autre, avec un arrêt en cours de route pour le dîner, dans un restaurant dont je ne me souviens plus, mais qui n'était pas fameux...

    Nous arriverons à l'hôtel de Rio, proche de Coppacabana, vers minuit ! Nous allons enfin revoir le soleil et les belles plages...smile

    Ce sera dans le prochain article, en attendant, je vous laisse regarder les photos et la petite vidéo..@ bientôt

     
     
    « Circuit au Brésil (10) Salvador (6) Ville haute (3)-Ouro Preto 1Eklablog fait le ménage... »
    Technorati

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    12
    Lundi 13 Février à 06:59

    Hello Jackline

    Je serai absent du Mardi 14 Février au Jeudi 16 Février pour cause de Saint Valentin en Italie.

    Je te souhaite une très bonne Saint Valentin 2017.

    A Bientôt

    Bizz

     

    Pat

    11
    Dimanche 12 Février à 21:30

    Effectivement cela ne manque pas d'églises et surtout pour certaine;, il faut marcher !! cela se mérite on dirait !!
    il y a trop de photos je ne peux commenter tout cela, mais c'est chouette

    bizSignatures

    10
    Jeudi 9 Février à 17:14

    superbe architecture

    un pays que j'aimerais visiter

    bravo pour le fond musical

    bonne fin de journée

    gros bisous créoles

    9
    Jeudi 9 Février à 08:48

    Bonjour Jackline

    Un long article bien documenté sur une petite ville brésilienne qui m'était inconnue mais qui semble bien figurer au programme des tour-operators puisque tu indiques la présence de plusieurs groupes. Je note qu'au Brésil, cette mauvaise manie d'interdire la photo à l'intérieur des églises ou autre édifices a pris cours. On se demande bien pourquoi !

    Je n'hésite plus à « voler » quelques clichés ...

    Bonne journée bien grise par chez moi   

    8
    Mercredi 8 Février à 18:15

    Une bien jolie ville. Je m'en doutais à voir les photos prises de loin.

    Dommage pour la touriste qui a eu des problèmes de ventre. Et aussi dommage pour avoir subi toute cette flotte !

    Merci de ce partage !

    Bonne fête Jacqueline !

    Bises et bonne soirée !

    7
    Mercredi 8 Février à 17:55

    voila un voyage qui restera dans vos souvenirs, Ouro Preto, une belle petite ville minière, mais beaucoup trop de rues difficiles, beaucoup d'eglises, et peu de toilettes ! restaurant saturé ! pas toujours evident de voyager dans ces conditions, mais toujours passionnant, ton billet est tres interessant, merci egalement pour les photos et videos, bonne soiree bises

    6
    Mercredi 8 Février à 17:24

    Bonsoir Jackline

    J'ai lu en diagonale en fait car je manque de temps ce soir mais j'ai regardé tes photos avec intérêt, décidément la pluie n'a pas cessé de vous suivre !!!

    Merci pour ton partage, ce n'est pas une destination que je connais pour le moment ...

    Je te souhaite une Bonne Fête et une bonne soirée

    Bises

    5
    Marie-France
    Mercredi 8 Février à 15:33

    Bonjour Jackline

    Je te remercie pour ces photos du Brésil et je te souhaite une bonne fete.

    4
    Mercredi 8 Février à 13:05

    magnifique ! quel beau voyage tu as fait, y a tellement de choses que je voudrai commenter, que je ne sais plus , j'ai tout aimé ! les couleurs.. les ruelles pavées.. les églises , le resto ! tu dois en garder un très bon souvenir !

    merci de partager avec nous

    un bizou et un bon mercredi à toi, je t'embrasse flo

    3
    Mercredi 8 Février à 10:46

    Coucou ma Jackline,

    Toujours aussi captivants tes reportage et le Brésil est une très belle destination. Merci pour toutes ces précisions et photos.

    Bises et bon mercredi
    http://zazarambette.fr

    2
    Mercredi 8 Février à 08:26

    Encore un bon moment passé à te lire !

    Heureusement que tu es là pour me faire voyager.

    Ton reportage est superbement bien expliqué avec des détails très intéressants.

    Merci pour tout.

    Bon mercredi ......
    Bisoux, bisoux et bonne fête, jackline !

    1
    Mercredi 8 Février à 08:22

    Hello Jackline

    Je vois que c'est une ville qui se mérite car il y a de nombreuses balades à faire pour visiter une belle architecture typique mais qui à l'air d'être très pentue . Ce n'est pas pour me déplaire car cet endroit est très motivant...

    bizz

    Pat

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :