• Suite de la journée du 22 octobre 2013, Parc National Iguazu, côté Argentin

    Après avoir fait le parcours supérieur sur des kilomètres de passerelles, en plein soleil et par 38° à l'ombre,

    Nous avions refait le parcours en sens inverse pendant 1 heure, avant d'arriver à la première gare, reprendre le petit train à la station "la gorge du diable"

     

    puis le deuxième jusqu'à la station centrale...

    Nous sommes donc à la mi-journée, vers 13h, et nous allons déjeûner dans un des restaurants du parc d'Iguazu, le "Fortin Caratas" qui se trouve proche de l'entrée du park national..

    Notre guide Manuela nous installe à la table qui nous est réservée (nous sommes 18-19 avec elle)

    et la serveuse vient prendre la commande des boissons..ça tombe bien, nous avons une soif d'enfer !! Notre petite bouteille d'eau minérale  tiède est pratiquement vide..smile Mon mari commande une grande bière pression et moi un très grand coca bien frais...

    Puis, chacun à notre tour, mon époux et moi nous dirigeons vers le buffet..qui est très bien garni..entrées, plats viande et légumes, et dessert..et nous remplissons nos bouteilles à la fontaine à eau fraiche du restaurant..

    Un temps de repos bien mérité, qui permet de se poser et recharger nos batteries...

    Après le déjeûner, il y a la possibilité pour les courageux, de partir faire le circuit inférieur...

    Ils partent vers 14h30, en pleine chaleur..Moi je ne me sens pas le courage de recommencer à crapahuter sur les passerelles, d'autant que le circuit est encore plus long et plus fatigant que le circuit supérieur...cela suit d'abord des sentiers forestiers qui montent et descendent avant d'arriver aux passerelles.  (encore des coatis partout)arf

    Des oiseaux exotiques, et quelques singes..

    Là encore, il faut compter environ 2h pour faire l'aller-retour. Je laisse donc mon époux le faire, et je vais profiter du parc et des jardins pour écrire mes cartes postales à l'ombre...quoique la chaleur est vraiment très forte...Difficile de trouver un coin d'ombre...Je m'installe sous l'auvent du restaurant, une table et une chaise viennent de se libérer (prises d'assaut !) sarcastic Je saute dessus... Mon éventail me sert bien et ma petite bouteille de brumisateur aussi...Et je bois beaucoup...

    Ce circuit long de 1700 mètres (1h30 à 2h), offre une vue rapprochée des cascades.

    De nombreux passages permettent de se faufiler entre les rochers et ainsi profiter au maximum de la puissance des chutes. Quelque fois ça mouille un peu… d’autres fois beaucoup. 

    La rivière Iguazu est impressionnante de largeur..

    Les rapides aussi...

    Certains font des sorties en bateau jusqu'aux petites îles ...

    Là les chutes sont vues d'en bas, et le bruit est assourdissant !!

    La chute El Chico (le garçon)

     

     

    Salto Dos Hermanas (les deux sœurs..)

     

    Cela mouille pas mal pour prendre une photo au pied du salto Bossetti.

    Mais ce n'est pas terminé..Il faut rebrousser chemin par les passerelles et sentiers forestiers bien mouillé, et se rendre à l'embarcadère dont l'accès est assez périlleux et glissant, afin d'embarquer pour la sortie en zodiac dans les rapides et au pied des chutes !!smile Kamikaze mon époux !!

    Et ensuite, après avoir enlevé les vêtements mouillés (trempés !!) monter dans un 4X4 afin de visiter la forêt tropicale, accompagnés d'un guide botaniste, pour voir la faune, et la flore..

    Ce sera dans le prochain article si vous voulez bien..je vous laisse regarder les photos et la vidéo.. Pour la vidéo, n'oubliez pas de mettre le son, vous allez entendre le bruit assourdissant des chutes, et les gens qui se font mouiller !smile

     

     
     
    Technorati

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique