• Suite de la longue journée du 4 mars 2015...

    Si la musique vous gêne, la couper

    Nous quittons la pagode Kuthodauw, pour nous aller voir le coucher de soleil depuis la colline qui surplombe toute la ville de Mandalay, et nous embarquons à bord de taxis collectifs, genre "Tap-Tap"....je devrais dire "tape-cul"...

    C'est très inconfortable, et les passagers sont tassés comme des sardines...Notre guide adorable, me propose sa place près du chauffeur, ayant connaissance de mes problèmes de fractures vertébrales de ces derniers mois...J'accepte avec plaisir et reconnaissance...car le voyage va être mouvementée pendant la montée sur la colline qui domine tout Mandalay

    Mandalay Hill est une colline de 240 mètres située au nord-est du centre de Mandalay, en Birmanie. Elle a donné son nom à la ville. Mandalay Hill est couverte de stûpas et de monastères et constitue un lieu de pèlerinage important pour les bouddhistes birmans depuis presque deux siècles.

    Au sommet de la colline se trouve la Pagode Sutaungpyai (littéralement « celle qui exauce les vœux »). On y dispose également d'un belle vue panoramique sur la ville. Quatre séries d'escaliers couverts nommés saungdan l'escaladent depuis le sud, le sud-est, le nord et l'ouest, rythmés tout du long de banquettes en maçonnerie. Une route à une voie permet l'accès aux personnes à mobilité réduite, grâce à un escalier mécanique et à un ascenseur donnant directement accès au sommet.

    Pour ceux qui en sont capables, la montée à Mandalay Hill est considérée comme une action méritoire. Deux gigantesques chinthe (lions stylisés) gardent l'escalier le plus important, au sud de la colline, surnommé le Chinthe hnakaung atet (montée des deux chinthes).

    La pente est douce, avec de nombreux arrêts, particulièrement au dazaung (ou salle) de l'ermite U Khanti, où étaient conservées les « reliques de Peshawar » : ces trois fragments d'os de Gautama Bouddha, extraits du stûpa funéraire du roi Kanishka à Peshawar, ont été transférés en Birmanie par les Britanniques en 1910 ; ils sont restés dans le dazaung de l'ermite de 1923 à la fin de la Seconde Guerre mondiale, où ils ont été mis à l'abri dans un bâtiment au pied de la colline .

    la route est étroite, sinueuse, les virages en épingle à cheveux ne permettent pas à deux véhicules plus grands que les tap-tap de se croiser...On est bien secoués là-dedans, heureusement à l'avant on l'est moins, mais dans les virages, je dois m'accrocher !

    Nous arrivons en haut, et il y a déjà de très nombreux taxis collectifs qui sont stationnés, d'autres continuant à arriver, avec leur chargement de passagers..

    L'accès direct à la pagode SuTaungPyai, se fait par un escalier assez raide

    A l'entrée, comme dans toutes les pagodes, on doit se déchausser, et laisser ses chaussures en "consigne" pour quelques kyats..

    Puis c'est la montée, soit par l'escalier extérieur (les dernières marches, mais nombreuses quand même, et raides...) on peut aussi monter par plusieurs escaliers qui partent d'en bas de la colline (hou la la, il en a des marches...1800 ! depuis le bas de la collineoops) Non merci, même pas en rêve, pas plus que le dernier escalier...

    Les escaliers sont bordés d'une quantité d'étals où l'on vend des fleurs, des éventails en papier, des petits drapeaux et des ombrelles pour le Bouddha, ainsi que de la nourriture et des rafraîchissements pour les visiteurs et les pèlerins.

    soit par l'escalator, ou les ascenseurs (oufshocked)

    La pagode Sutaungpyai, qui couronne la colline, date du 11° siècle. Elle a été plusieurs fois restaurée, en particulier par les rois Konbaung, mais son protecteur le plus célèbre est sans doute U Khan Dee (mort en 1949), l'ermite de la colline, qui y a consacré, ainsi qu'à plusieurs autres sites à Mandalay, 41 ans de sa vie. 

    Cette pagode commémore la vision du Bouddha qui, en compagnie de son disciple Ananda, aurait prédit la naissance de la cité de Mandalay à cet endroit. Les murs sont partiellement recouverts de plaques de verre argenté ou bleuté. 

     

    L'ascenseur est le bienvenu pour accéder à la terrasse


     La vue depuis la terrasse est fantastique !! On voit toute la ville de Mandalay, ainsi que la vallée avec tous les temples et les pagodes avoisinantes...

    ainsi que le fleuve Irrawaddy

       

    La dernière étape avant la pagode Sutaungpyai complète la légende de Mandalay : sur la terrasse méridionale d'un petit stûpa se trouve la statue de l'ogresse Sanda Muhki qui, désireuse d'offrir quelque chose au Bouddha, lui fit cadeau de ses seins. Le Bouddha prophétisa que pour cet acte d'extrême mérite, elle renaîtrait sous la forme d'un grand roi qui construirait une ville au pied de la colline : il s'agit de Mindon Min, qui posa en 1857 (2400 de l'ère bouddhique) les fondations de sa nouvelle capitale à cet endroit. À chaque coin de la terrasse, on trouve un roi des ogres, accompagné de son armée d'ogres miniatures, qui rend hommage au Bouddha.

    D'autres sculptures placées devant des statues du Bouddha représentent quelques-unes de ses incarnations animales au cours de ses vies antérieures (Jataka) : un lapin, un coq, un lézard, etc. Les pèlerins mettent des billets de banque dans la gueule des statues

     

       
       

     

       
       

    Le coucher de soleil sur le fleuve et les collines de l'ouest peut être inoubliable et les touristes se pressent pour en profiter. Nous aussi bien sûr..

     

     

    Après avoir pu admirer le coucher de soleil qui baigne toute la ville de Mandalay, et le fleuve, nous redescendons par la même route avec le taxi collectif, et malgré les virages dans la descente raide et sinueuse (pourvu qu'ils aient de bons freins !oops) nous finissons notre équipée près de notre minibus qui nous attend...ouf, on va pouvoir retrouver un peu de confort. Mais la journée n'est pas terminée, en route pour le restaurant dans les faubourgs de Mandalay, et ensuite, retour à l'hôtel pour enfin...dormir ! Quelle journée depuis notre départ de l'aéroport, avec le voyage Paris-Mandalay, et l'escale mouvementée à Bangkok...

     

    dodo enfin !! smile

    Demain, autres visites, autres lieux...ce sera pour le prochain article si vous voulez bien, je vous laisse regarder les photos, et la petite vidéo..@ bientôt

     

     
     
    Technorati

    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique