• le 12 mars 2014 nous quittons le lac Inlé très tôt pour rejoindre l'aéroport de Heho, et prendre un avion pour rejoindre Rangoon.

    Lever à 5 h00. Valises devant la porte, 6 h, puis petit déjeuner. Départ de l'hôtel à 6h30 en pirogue... Le jour est à peine levé, un timide soleil à l'horizon, qui donne à l'eau des reflets d'argent.. Quelques pêcheurs sont déjà sur leurs barques..

       
       

    Il fait un froid de canard, et sur les pirogues, on est transis par le froid humide, le vent glacial dû à la vitesse, et les éclaboussures de flotte projetées par la pirogue. On a enfilé les polaires, et les k-ways par-dessus, mis les écharpes autour du cou.. Si on en avait eu, les bonnets auraient été les bienvenus arf...

    Certains on pu se protéger avec des parapluies, mais il n'y en a pas pour tous. On a des housses plastiques pour mettre sur les genoux. Les bagages sont à l'avant des 2 pirogues sous bâche. La navigation dure autant qu'à l'arrivée, soit 1h00, car nous sommes au sud du Lac, là où se trouvent les plus anciens hôtels.

    Enfin, on touche le ponton d'arrivée à Nyaung shwe, pour descendre des pirogues, et aller reprendre le mini-bus (le 5ème) qui va nous amener jusqu'à l'aéroport de Hého. Nous y arrivons et la guide s'occupe de l'enregistrement de nos bagages et de nos billets pour le vol jusqu'à Rangoon. Nous devons prendre un vol ATR 72 500/600 de la compagnie AIR KBZ. Le décollage est prévu à 9h15.

     

    Une fois nos billets en main, et nos passeports récupérés, nous partons vers la petite salle d'embarquement, qui se trouve juste en face des pistes. Il y a beaucoup de monde..

    Nous aurons encore des inquiétudes avec une personne de notre petit groupe (la même qui avait galéré avec sa boite à offrandes en bois dont la taille était volumineuse, qui ne trouvait pas de carton assez grand, et qui avait finalement, sur les conseils de mon mari, acheté une valise supplémentaire pour l'y mettre)

    Cette gentille personne, s'aperçoit une fois qu'elle est passée avec nous en salle d'embarquement, qu'elle n'a plus sa carte d'embarquement en main...aww

    Panique ...La guide change de couleur !! awwIl va falloir repayer le billet...En fait, on s'aperçoit que la carte est tombée par terre...Ouf, plus de peur que de mal.. Elle a dû la faire tomber en passant la porte avec ses bagages à mains.. Décidément, elle nous aura occasionné bien des moments d'inquiétude ou d'amusement.. On ne s'ennuie pas avec elle...wink2 

    Nous nous installons en attendant notre vol, et quelques instants plus tard, nous partons à pied vers l'avion, qui est un petit avion...

       
       

    A bord, c'est assez serré, mais les hôtesses sont sympas, et on nous sert une collation.

    Le temps de vol et d'1h 50. Nous prenons des photos en vol. le paysage sous nos pieds est beau, on voit plein de temples et de stupas dans le soleil, puis nous prenons de l'altitude..

    Nous arrivons à l'aéroport de Rangoon, (Yangon)

    et reprenons un mini-bus, (le 6ème) avec lequel nous faisons un rapide tour d'orientation de la ville, commenté par notre guide Thida, nous y reviendrons cet après midi pour la visiter d'avantage.

    Puis nous partons voir la pagode Kyaukhtatgyi abritant un bouddha couché de 70 m de long, dont les pieds portent les 108 marques sacrées qui le distinguent de tous les autres bouddhas. Mais ce sera dans le prochain article si vous voulez bien. En attendant, je vous laisse regarder les photos. Merci de vos commentaires et à bientôt 

     
    Technorati

    19 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique