• Suite des visites de la journée du 6 mars 2014

    Après la visite du site de Shwe Ba Taung et des temples-monastères creusés dans la roche,

    Nous repartons et à environ 1 km, se trouvent les grottes de Po Win Taung

    dès que nous descendons du taxi collectif, les singes arrivent vers nous...Des macaques...et ils sont nombreux, assez envahissants et effrontés...Ils attendent qu'on leur donne des friandises.. Ben pas de chance avec nous, on aime pas trop les singes smile

     

     

    La visite aux Po Win Taung Caves (grottes) commence par la descente et la remontée d'innombrables escaliers, car le site se situe sur plusieurs niveaux..les grottes ayant été creusées dans la roche à différentes hauteurs

    En fait, il s’agit d’un ensemble de collines dans lesquelles des niches plus ou moins grandes ont été creusées. Elles sont reliées entre elles par une série d’escaliers taillés dans la roche.

    Selon la légende, ces grottes auraient été habitées par un célèbre alchimiste, nommé U Po Win, d’où le nom du site.

     

    Ce site, perdu au milieu de la forêt, a été redécouvert seulement récemment. Aujourd’hui, 947 « grottes » (des alcôves pour la plupart) ont été répertoriées, et elles sont numérotées.

     

    Certaines grottes sont des galeries étroites de 4,50m à 21m de long, leur hauteur varie de 3m à 7,50m. Elles abritent des statuettes aux traits simples et sans fioritures, sculptées dans la roche, certaines sont encore recouvertes de laques.

    Les entrées sont décorées avec des motifs de fleurs sculptées.

    Heureusement Po Win Daung est restée ignorée et peu habitée durant plusieurs siècles, permettant la préservation des  magnifiques peintures rupestres

    Ces statues et surtout ces peintures, si bien préservées, datent du XIVe au XVIIIe siècle. Les fresques représentent les vies antérieures du Bouddha Gautama, ainsi que la vie des 28 bouddhas du passé, des personnages de la cour et des scènes de la vie quotidienne des habitants du site.

     

       
       
       
       

    Redécouvert dans les années 1990, le site est habité par plusieurs moines qui protègent les statues des pillards.

     

    Ce sanctuaire est depuis 3 siècles un haut lieu de pèlerinage, chaque année en  novembre, il y a la fête Hpo Win Taung, les pèlerins y viennent par centaines pour prier, sinon le site est quasiment désert. 

    Le style dit de Mandalay plus récent et ressemblant à celui de Shwe Ba, s'est développé avec la période coloniale 

       
       

    Nous quittons ce site extraordinaire et unique, qui valait la visite, et qui justifie cette halte dans la ville de Monywa. 

    La redescente aura lieu aussi en taxi collectif, puis

     

    Nous reprenons le bateau pour retraverser la rivière dans l'autre sens,

    Et retour jusqu'à notre minibus,

     

    le soleil décline, le ciel se teinte en rose..

    Retour à l'hôtel pour un peu de temps libre avant le dîner...que nous prendrons également sur place vers 20 heures...

    Notre compagne de voyage, ayant sur les bras son encombrant pot à offrandes, acheté dans l'atelier de sculpture sur argent à Sagaing, va voir les hôteliers chinois pour leur demander s'ils n'auraient pas un grand carton...La réponse est négative, mais il lui proposent des journaux, de la ficelle, et du scotch...en attendant mieux...On la charrie un peu, cela nous fait rire, et elle aussi, mais sans doute un peu jaune hi hi..yes

    Et ensuite, dodo !! jusqu'à demain, pour une nouvelle journée de découvertes et de rencontres.. 

    Je vous laisse regarder les photos ..@ bientôt

     

     
     
    Technorati

    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique