• Suite et fin de la journée du vendredi 18 mars 2011

    Après avoir sillonné la ville dans tous les sens, pour la visiter ainsi que ses principaux monuments,  avoir été bloqués pendant de longs moments dans les embouteillages et la pollution,

    Nous devons nous rendre dans un quartier proche de l'aéroport..

    Les embouteillages nous permettent de voir la vie habituelle des gens dans cette immense ville..les différents quartiers et leurs particularités..

    Nous allons terminer la journée de manière assez folklorique (au propre comme au figuré)...On nous attend dans un des hôtels de la ville, pour un dîner de spécialités tandoori, en assistant à un spectacle de danse ..

      

    Nous devons décoller ce soir après le dîner pour le retour sur Paris demain. On a mis une chambre à notre disposition pour prendre une douche, et nous changer de vêtements, car le short et les débardeurs, ça va pas le faire, à Paris, où il ne fera que 12°en arrivant le lendemain matin. .Là on rigole bien, parce que c'est une avalanche de valoches et de sacs ouverts, les copains à quatre pattes dans un coin de pièce, entrain de chercher leurs fringues, gel-douche, shampooing etc...Une seule douche pour 12.. imaginez-vous l'encombrement, et les "au suivant"  retentissants..On fait des "groupés" par couple..en général, ça va assez vite, sauf pour nos deux "jeunes" qui sont toujours à la traîne..Eux, ne sont jamais pressés, et souvent, ils arrivent en dernier sur les lieux de rendez-vous..mais bon, pas grave, on en rit et on leur donne des gages !

     

    Comme c'est la nuit tombante , et que les tables sont dressées dans le jardin, dans cette lumière crépusculaire, les moustiques commencent leur escadrille en vol piqué,ou rase-mottes si vous préférez, style DCA, .. On ne les voit pas encore bien, ils attaquent en traîtres, mais on les entend  et surtout ceux qui se font "bouffer" les sentent bien !.J'ai de la chance, je passe au travers, mais mon mari n'y coupe pas...

    On nous installe, et les serveurs prennent les commandes des boissons.

      

    Les bougies posées sur les tables, diffusent une lumière qui attire encore un peu plus les moustiques qui ne cessent leurs attaques, piquant les jambes sous les tables, même à travers les jeans...d'autant que maintenant les projecteurs sont allumés pour le spectacle..On entand des "paf", des "bong" d'une table à l'autre..ce sont ceux qui jouent à la tapette avec les couteaux ou autres ustensiles pour écraser l'ennemi. Retours précipités vers les valises et les sacs, afin de prendre les sprays anti-moustiques, pour trucider les sales bestioles, et de se prendre quelques bouffées de produit dans les narines, au passage..en guise d'apéro  

      

    Et le spectacle commence pendant qu'on nous amène les plats sur les tables. La sono est à donf, on s'en prend plein les esgourdes.. La petite troupe de danseurs (des amateurs) qu'on a vu se préparer et se maquiller se met en piste, et nous offre une version assez moderne du folklore indien..Plus grand chose à voir avec les spectacles vus précédemment..Là ce serait plutôt le style Bollywood...

    Bon, une fois les danses terminées, le repas fini, nous quittons le jardin pour nous mettre à l'abri des dévoreurs ailés et allons à l'intérieur, récupérer nos bagages, en attendant que le minibus soit prêt à les charger...

    En route vers l'aéroport de New Delhi...malgré l'heure tardive, il y a encore beaucoup de circulation..(on se demande à quel moment ça se calme)

    Nous faisons nos adieux à notre jeune guide, le chauffeur, et son jeune aide si gentils et si serviables tous les deux..

    Et entrons dans l'aéroport international Indira Gandhi, immense, ultra moderne..

      


    Le patron de l'agence réceptive avec laquelle nous avons eu quelques déboires, qui parle un très mauvais anglais, et pas du tout le français, nous attendait près d'une des portes d'accès..Il nous indique par geste, le chemin à suivre pour aller au comptoir Air France, où nous devons faire notre enregistrement,

    puis une fois les formalités faites, nous nous dirigeons vers les contrôles de police, douanes, et portiques de sécurité..

    En Inde, ce sont des militaires qui sont chargés de la sécurité et des contrôles, et ça ne rigole pas...Il faut absolument sortir des sacs, le matériel photo, ordinateur portable, batteries, etc...comme nous avons des lampes de poche (indispensables là-bas, à cause des coupures de courant) le militaire qui en trouve une dans le sac à dos de mon mari, lui demande de l'ouvrir ! Il veut voir la pile qui est dedans...On dirait qu'ils n'ont jamais vu de pile ..Il la retourne dans tous les sens, et pour un peu, comme elle lui plait bien (il se marre...) il la confisquerait bien hein...Passage sous le portique, mon mari "sonne"...Allons, bon, qu'est ce qu'il y a encore...Il n'a pourtant rien dans les mains, rien dans les poches,

      

    Ah, ce sont les chaussures !! Mais, le mec lui avait dit de les garder, alors qu'on a l'habitude de les enlever et les mettre dans la petite boite avec les autres objets...Bon, enlèvement des godasses et retour sous le portique...Pendant ce temps, moi, on me fait passer sur le côté, avec les autres femmes, dans une petite guérite fermée, à part..et une nana militaire nous palpe...Je déteste être loin du tapis roulant des appareils à scan, car on ne peut rien surveiller, surtout là, on est dans une espèce de boite, et on ne voit rien.. 

     

    Et pendant qu'on est "en mains", sur le tapis roulant les objets, sacs à main, papiers continuent d'avancer sans surveillance..Il faut quand même essayer de garder un oeil dessus, ce qu'on fait lorsqu'on se trouve l'un derrière l'autre, mon mari et moi..mais là, c'est pas possible...je ne suis pas tranquille..

    Heureusement, je passe très vite, en chaussettes, mes chaussures sont sur le tapis..j'arrive de l'autre côté, et je récupère nos affaires, pendant que mon mari est enfin libéré des paluches entreprenantes de son "palpeur"..

    Ensuite, comme à chaque fois, faut trouver de quoi se poser, et tout remettre en place...Un de ces jours, faudra passer les portiques à poil ! Et encore, pas sûr qu'ils trouveront pas encore quelque chose pour nous embêter..quand je vois des reportages, sur ce qui passe quand même (armes en pièces détachées, couteaux, briquets, etc...) je me dis qu'il y a vraiment quelque chose qui ne va pas..D'autant qu'à chaque voyage, on voit des gens qui ont pu garder des trucs dans leur sac sans être inquiétés..(Un couple assis près de moi lors d'un retour de Sardaigne, le mari me disait qu'il avait oublié son couteau suisse dans son sac à dos, et qu'ils ne l'avaient pas vu..)

    Passage de l'autre côté, là où il y a multitude de boutiques...


      

    Bon, allez zou..salle d'embarquement...

    et le gros porteur d'Air France, Boeing 747 se remplit...Il est plein comme un oeuf sur les deux étages...pas une place de libre...à bord, il y a beaucoup d'Indiens, notamment des sikhs avec leur immense turban..

    C'est parti pour 8 heures 30 de vol..nous arriverons à Roissy le lendemain matin, avec un décalage horaire de moins 4 heures 30, la température sera bien frisquette..cela nous changera des 30 à 35°un peu partout dans le Rajasthan,  voire 40° dans le désert de Thar..

      

    Retour At home...  

    Nous avons parcouru plus de 2770 kms en bus, avons croisé et rencontré des indiens de toutes castes et religions, gentils et serviables,  dans les villes, les villages, des gens pauvres mais dignes, des enfants aux yeux immenses, au sourire éblouissant, de très belles femmes, cotoyé le luxe et la plus grande misère, et vu des endroits magnifiques, sans parler des paysages variés, vertes vallées, lacs superbes, montagnes, plaines, cultures, forêts, des temples grandioses et des palais sublimes. Un superbe voyage qui nous a ravi, et dont nous reparlons souvent avec beaucoup de plaisir, avec les amis que nous avons connus dans le petit groupe, avec lesquels nous sommes toujours en relation..Nous y retournerions bien..

    Je vous laisse regarder la petite vidéo du spectacle...

    Les prochains voyages dont je vous parlerai ici seront la Jordanie, visitée deux mois plus tard, l'Inde du Sud et la Thaïlande...mais ce sera dans d'autres articles à venir, si vous voulez bien me suivre là-bas...

    Merci de vos visites et commentaires...à bientôt  

     
     
    Technorati

    13 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique