• Le château d'Auvers Sur Oise "voyage au temps des impressionnistes" (1)

    C'était le dimanche 12 octobre 2014..

    Là encore, ce n'était pas la joie question météo...averses, temps gris et froid...Nous sommes partis avec notre comité des fêtes communal, en bus..

    Nous arrivons sur place, vers 10 h...et découvrons le Château d'Auvers Sur Oise  http://www.chateau-auvers.fr/

    Le Château d'Auvers sur Oise fut construit au XVIIe siècle, vers 1635, par Zanobi Lioni, un riche financier italien de l’entourage de Marie de Médicis. 

    Acquis en 1987 par le Conseil général du Val-d’Oise, le Château d'Auvers a été entièrement restauré. Depuis 1994, le château abrite le Parcours multimédia « Voyage au temps des Impressionnistes », qui rend hommage aux peintres qui ont tant marqué la vallée de l'Oise.

    Le Parcours multimédia

    parcours-multimediaUn « Voyage au temps des Impressionnistes » original et interactif

    Le « Voyage au temps des Impressionnistes » vous emmène sur les traces des grands maîtres ayant marqué l’histoire du village d’Auvers-sur-Oise : Daubigny, Pissarro, Cézanne, Monet, Van Gogh... Grâce à une évocation de l’art de vivre de cette époque, on « plonge » dans l’ambiance du Paris haussmannien et des cabarets parisiens, on découvre les délices mais aussi les méfaits de l’absinthe, la mode du « Bonheur des Dames », le train et la célèbre gare Saint-Lazare, les voyages au bord de la mer, les peintres et leurs ateliers flottants…

    La projection et la mise en mouvement de près de 500 toiles (décomposition d’images, gros plans etc.), vous font découvrir la peinture impressionniste en « entrant » dans les tableaux avec le même regard que celui des peintres. Des vidéos, des écrans dynamiques, des bornes tactiles, fournissent des explications sur les techniques picturales : l’influence du Japonisme, le rôle de la photographie, le traitement de la couleur, les outils du peintre…

    « Voyage au temps des Impressionnistes » est un parcours pédagogique, interactif et passionnant qui, par ailleurs, est une excellente introduction à la visite du charmant village d’Auvers-sur-Oise. Bougival, Marly, Argenteuil, Pontoise, Auvers-sur-Oise, Asnières, Chatou étaient les destinations privilégiées des impressionnistes à proximiité de Paris.

    Nous entrons par un accès communicant avec les jardins, nous dirigeons vers la billetterie, et attendons qu'on nous donne le feu vert pour commencer le parcours..Nous sommes les premiers..

    Nous avons 12 salles à visiter..nous commençons par sortir de la billetterie, et traversons la cour arrière du Château, pour entrer par un vestibule, monter un escalier..et arriver dans la première salle

    Les photos ne sont pas faciles pour certaines projections car ce sont des diaporamas, et les fondus enchaînés sont rapides..on a souvent la trame du support à la place de la photo !! il faut déclencher très vite...

    Nous sommes en 1848, sous le règne de Napoléon III. Nous découvrons le Paris de l'époque, les quartiers, les immeubles, souvent insalubres..

       
     

     

     

     l'intérieur d'un immeuble en découpe..

     

    Des coups de feu, des cris … la Commune de Paris s’insurge.

    Dans la salle, une barricade plus vraie que nature, jouxte la reconstitution parfaite d’un intérieur bourgeois.

    on peut naviguer à l'intérieur de cet intérieur bourgeois, à l'aide du tableau interactif.  les lampes s'allument, et on peut voir d''autres plans de l'appartement

    Un peu plus loin, sont restitues les moments privilégiés de la bourgeoisie enrichie par le capitalisme industriel.

       
       

     

       
       

    Le Paris Haussmannien :  1860, la lumière entre dans la ville.

    Paris change de visage sous l’impulsion du Baron Georges Eugène Haussmann qui exercera ses fonctions de Préfet pendant 17 ans. Il engagera de gigantesques travaux d’urbanisme pour rendre notamment la capitale salubre et mettre fin aux foyers d’agitation. En 1860, la lumière entre dans Paris, les premiers réverbères apparaissent

    les petits métiers de cette fin de siècle..

       

    Plus loin, des brouhahas s’élèvent de la salle, l’Académisme triomphe, les Impressionnistes sont raillés. Camille Corot, Charles-François Daubigny, Jean-François Millet, Théodore Rousseau sont les précurseurs du mouvement. Gustave Courbet provoque, heurte. Peindre ce que l’on voit, sans ambigüité, ni fioritures ni idéalisation : c’est une révolution !

     

     

       
       

    les caricaturistes s'en donnent à cœur-joie.. 

       
       

    Nous changeons de salle et entrons dans

     l’univers des courtisanes et des maisons closes : Secrets d’alcôve, l’amour tarifé..

    Une voix égrène ce que sont devenues les filles de joie du quartier de Montmartre, peintes par Henri de Toulouse-Lautrec. Asiles pour les unes, mariages fortunés pour les autres, maladies pour la plupart, l’univers sordide et intime de ces femmes, liées aux cabarets, bals et maisons closes, émeut. Prostituées de quartier, ou bien grandes cocottes comme celles qui sont devenues de vraies célébrités de l'époque..telles Nana, du roman de Zola, ou d'autres, entretenues par de riches messieurs..

       
       

    A nouveau, changement de salle, et d'ambiance..

    Tenues de bal, robes du soir ou de cocktail, ombrelles, éventails, bottines en chevreau, étoffes de soie, cachemire, rien n’est trop beau pour ces dames. La mode est Reine.

       
       

    Dans la salle, de somptueuses tenues d’époque éblouissent les visiteurs par leur raffinement.

     

    A l’opposé, les ouvrières de la mode : blanchisseuses, couturières, repasseuses ou lingères sont exploitées dans les bateaux-lavoirs et vivent dans la misère.

     

     textes inspirés sont ceux du site officiel du Château d'Auvers sur Oise

    http://www.chateau-auvers.fr/le-parcours-multimedia.html

    Dans cette salle, on entend les ouvrières, repasseuses, blanchisseuses, couturières qui discutent et critiquent leurs patronnes, ou se jalousent les unes les autres..le montant de leurs pauvres salaires.les rires des cousettes, et le bruit des machines à coudre..

    Il nous reste encore bien des salles à visiter...nous découvrirons ensuite le cabaret, cafés-concert, les ravages de l'alcolisme, de l'absinthe, les bals et les guinguettes, les voyages en train à la campagne et sur les bords de mer....mais ce sera dans le prochain  article si vous voulez bien..en attendant, je vous souhaite une bonne promenade dans cet univers consacré aux peintres impressionnistes..Je vous laisse regarder les photos et la petite vidéo..

    @ bientôt

     
     
    « Pause informatique terminée...Le chat ou le sapin, faut choisir...!! »
    Technorati

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    8
    Dimanche 21 Décembre 2014 à 10:09
    rené jeanine

    merveilleuse découverte ce chateau musée, brillant reportage, bravo joyeux Noël, heureuses fêtes de fin d'année, grosses bises

    7
    Dimanche 21 Décembre 2014 à 09:27

    Merveilleuse exposition.

    Tous les grands peintres sont là, avec quelques unes de leur belles œuvres.

    Ce monde des impressionnistes est fabuleux.

    Cela nous a permis de "toucher" un peu à l'actualité qui était la leur.

    Bon dimanche Jakline, bisous.

    Aimée

     

    6
    Samedi 20 Décembre 2014 à 08:45

    Merci pour ce super reportage !

    Je te souhaite un bon week-end.
    Bisoux,Jackline

    5
    Vendredi 19 Décembre 2014 à 18:02

    Bonsoir Jackline

    Une cette excellente visite dans le monde des impressionnistes ou plutôt dans le cadre qui était le leur. L'amateur que je suis de la peinture de Monnet, de Pissaro, de Toulouse-Lautrec, etc. apprécie vraiment.

    Merci Jackline

    Christian

    4
    Vendredi 19 Décembre 2014 à 15:48

    il est très beau ce château

    superbe visite

    je suis aux anges (sourires)

    j'espère que le soleil est au rendez vous pour toi

    je te souhaite un doux weekend

    prends bien soin de toi gros bisous

    3
    Vendredi 19 Décembre 2014 à 11:23

    Coucou ma Jackline,

    Un superbe musée que j'ai pu fréquenter avant de venir vivre dans ma Bretagne profonde. C'est un lieu magnifique et pour les extérieurs, effectivement, il est préférable qu'il fasse beau.

    Bises et bon vendredi. ZAZA

    2
    brissoumiche
    Vendredi 19 Décembre 2014 à 10:02

    nous connaissons ben nos enfants habitent juste  en bas du château  mais nous n avons pas encore visiter le château a plus bises

    1
    Vendredi 19 Décembre 2014 à 08:26

    Hello Jackline

    Un château découverte très très interressant...

    Dernier week end avant Noel ...On attaque la ligne droite !

    Je te souhaite un bon Vendredi

    bizz

    Pat

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :