• Turquie (11) - carnets de voyage..Cappadoce en Mongfolfière

     

     

               Ce 23 mai 2009, il est 4h15 du matin lorsque mon téléphone portable mis en réveil nous tire du sommeil, avant que le muezzin du coin ne le fasse (oui on y a droit vers 5 h00 chaque matin ..) car aujourd'hui est un jour spécial..celui où nous allons découvrir la Cappadoce en Montfolfière..nous attendons ça avec impatience depuis notre départ de Paris...nous voici à pied d'oeuvre, près de Gorëme  sur le site de montage des ballons à 5h30..Il fait à peine jour...les préparatifs sont impressionnants et assourdissants !! Avec le bruit des brûleurs au gaz propane qui génèrent les grandes flammes, telles celles de chalumeaux géants, envoyées vers l'intérieur des enveloppes ou coupoles pour les gonfler, on ne s'entend pas parler..si on s'approche, on sent la chaleur de la flamme.. un ventilateur brasse l'air chaud en direction de l'intérieur des toiles..  Plusieurs coupoles sont en train de se mettre en forme, et les ballons sont énormes..Il y en a de toutes les couleurs, aux marques des compagnies et associations qui les exploitent..
    Ce qui est amusant, c'est qu'il y a des gens avec nous qui sont un peu stressés à l'idée de monter dedans, (c'est vrai qu'on peut avoir peur, car ça fait flipper quand même quand on imagine le pire - qui est d'ailleurs arrivé deux jours plus tard. Une nacelle s'est décrochée et s'est fracassée sur les rochers, 1 mort et plusieurs blessés graves. - c'était avec une autre compagnie que celle qu'on a prise, une compagnie dirigée par une française..dont la société avait très bonne réputation quant à la sécurité..comme quoi hein.. l'accident est toujours possible..rétrospectivement, ça fout la trouille..) mais là je n'ai pas peur du tout..je suis sans doute inconsciente, tout comme quand j'étais montée dans un tout petit avion de tourisme de 6 places pour voir la baie de Cannes
    à 3000 m de hauteur
    .. 

     

     

    Pendant les préparations des montgolfières, nous avons droit à un petit en-cas frugal, pris sur le pouce (quelques cookies, du café, du thé..) Il fait très frisquet...ça nous réchauffe... Petit briefing en anglais..l'instructeur est australien, marié à une turque..(c'est lui qui nous le dit..) Le vol va durer environ 1 heure30

    Turquie (11) - carnets de voyage..Cappadoce en Mongfolfière
    Puis vient le moment de grimper dans la nacelle..elle est posée sur le sol, descendue de la remorque qui la transportait, grande et divisée en trois compartiments..un central, où se trouvent toute la machinerie et le pilote, et un de chaque côté, pour les passagers..

    pas facile du tout l'escalade !! Sauf pour les sportifs, ce qui n'est pas mon cas...Vu comme ça, on ne se rend pas compte...On nous fait monter par les côtés et non en façade..(réservé au pilote) Il faut placer ses pieds dans des trous pratiqués dans l'osier, mais ils sont en quinconce, assez espacés..il faut avoir de bonnes jambes assez grandes, et surtout une bonne détente ..enfin, j'arrive à me hisser,(on monte à deux de front, donc on se gêne un peu..) rétablissement sur le rebord, et saut à l'intérieur, où ils auraient pu penser à mettre un petit escabeau car de l'autre côté, à l'intérieur, c'est assez profond..réception comme on peut..On s'entasse là-dedans, et on est vachement serrés..Et juste au moment où on pouvait se croire prêts à partir, le nombre maxi de personnes  n'étant pas encore tout à fait atteint, (12 passagers) on nous rajoute de notre côté un gros turc, (heureusement, pas un grec !  qui vient se coller derrière mon époux..celui-ci ne pouvait plus bouger du tout ! Il lui demande poliment de le laisser respirer, et de le laisser se mettre au bord pour les photos et le film..Pas de problème, il accepte de bonne grâce..Le pilote nous fait les recommandations pour notre position dans la nacelle pendant le vol, et surtout pendant l'atterrissage, tout en anglais..Nous avions une personne du groupe parfaitement bilingue qui traduisait au fur et à mesure...ça aide bien ! Il ouvre les gaz , la flamme sort très haut, et l'ascension commence...
    moi aussi j'étais coincée, mais au bord de la nacelle, près du compartiment central des commandes..donc assez bien pour les photos..j'avais les montants de la nacelle qui se trouvaient près de mon visage..et j'étais juste à côté du pilote, et lorsqu'il activait la manette des gaz pour regonfler la toile de la coupole, je sentais la chaleur de la flamme ..et je vous parle pas du bruit...très impressionnant tout ça..mais ce que voyais en dessous de nous et autour était sublime !! En effet, le soleil est entrain de se lever sur les cimes des montagnes..c'est grandiose ! On voit aussi le haut d'une montagne enneigé...les teintes de bleu dûes à la brume matinale, rose, mauve et ocre de l'océan de roches volcaniques , le ciel irisé, tout est féérique..
      Nous survolons les vallées rouge et rose, les sites de Pasabag et la vallée de Zelve (immense cirque de cônes) et la plaine d'Avanos...

    On monte, monte, haut aux alentours de 1000 - 1200 m, on voit les routes, les rochers qui deviennent petits, les maisons qui ressemblent à des petits cubes, les voitures minuscules...Les autres ballons sont partout dans le ciel..une myriade de montgolfières de toutes les couleurs à la même hauteur que nous, ou plus haut ou même en dessous..nous traversons des canyons, descendons dans des crevasses...Nous suivons les courants porteurs ou ascensionnels, on dérive lentement..tout est calme, on entend que le vent ...cela nous plonge dans un autre univers,  celui des grands espaces infinis au-dessus des humains..un espace minéral et spacial... c'est magique !

     

    Le pilote nous fait pivoter lentement, pour qu'on puisse avoir une vue panoramique de toutes parts, c'est fabuleux..puis on descend descend, jusqu'à toucher les herbes...on frôle les cheminées de fées, les blocs de roche, puis il tire sur la manette, les gaz partent comme des fusées, la flamme jaillit vers la toile de la coupole et la chauffe, et on remonte doucement et sans à coups.....

    Turquie (11) - carnets de voyage..Cappadoce en Mongfolfière
    Depuis un peu plus d'une heure qu'on est dans le ballon, on a chaud..très chaud, le soleil tape fort maintenant...on est tous couverts avec polaires, k-ways...on se tient debouts serrés...

    Pour les photos, j'ai trouvé l'astuce..j'ai passé un bras à l'extérieur, et je tiens l'appareil avec mes deux mains de chaque côté du montant de la nacelle...je filme aussi avec mon apn..J'ai pas intérêt à me louper sur ce coup là et à lâcher malencontreusement l'appareil photo ! Mon mari a moins de chance avec le camescope..Impossible de le faire démarrer..Il a bien marché au sol, mais en l'air, rien à faire..on s'apercevra en redescendant, que c'est l'altitude (ou bien les gaz) qui ne plait pas à l'appareil !! (ou bien encore la température ou l'humidité ?)..allez savoir...Dès qu'on est à nouveau au sol, il refonctionne..mais bon, on a quand même  fait pas mal de photos bien à nous deux et j'ai mes petites vidéos faites avec mon apn qui rendent bien ce qu'on a vu de là-haut...quelques petits moments aussi filmés avec le camescope au sol, notamment au moment du champagne !

     Turquie (11) - carnets de voyage..Cappadoce en Mongfolfière

    L'heure est venue de descendre et d'atterrir..On ne retourne pas à notre point de départ pour l'atterrissage...On voit des ballons qui se posent au loin, et les manoeuvres nous étonnent..la nacelle se pose verticalement au sol, certaines sont couchées sur le côté..Si on se réfère aux consignes qu'on nous a données au départ, les gens à l'intérieur doivent bien se tenir aux poignées prévues à cet effet, car si la nacelle se couche, ils se retrouveront empilés en arrière, les uns sur
    les autres...bon, on va voir pour nous...

    Et bien, cela ne se passera pas du tout comme ça en ce qui nous concerne..le pilote communique tout le temps par radio avec la base, et à un moment, il nous dirige beaucoup plus loin, vers un endroit complètement dégagé, en plein champ...à cette occasion, nous verrons d'ailleurs les cheminées des séchoirs et entrepôts à fruits enterrés, dont les tuyaux d'aération sortent du sol...

    Puis nous voyons arriver un tracteur, avec une grande remorque...les manoeuvres commencent..le tracteur et la remorque se placent sous la nacelle, dans l'axe..et nous descendons tout doucement vers la remorque..On a donné consigne évidemment de se tenir très fort aux poignées...et nous nous posons comme une fleur, immense corolle, sur la remorque..pas un choc, tout en douceur...la coupole se couche doucement sur le côté, filins et câbles tendus...puis se pose au sol, complètement dégonflée..


     Vint le moment de s'extirper de la nacelle..Rebelotte pour grimper avec les pieds dans les trous espacés et décalés..Mais là, je ne sais pas pourquoi, beaucoup d'entre-nous  avaient des difficultés (surtout les nanas) ..Je pense que c'est parce qu'on était dans un creux et que le bord de la nacelle était assez haut..En ce qui me concerne, ce fut épique !! je prenais mon élan, un pied dans un trou, je n'arrivais pas à me rétablir sur le bord de la nacelle..j'y étais presque, et hop, je glissais et redescendais..J'ai réussi tant bien que mal à me hisser sur le bord, mais je penchais dangereusement en avant, comme si j'allais piquer une tête ! enfin j'arrive à me mettre à cheval sur le bord, et à ramener par-dessus bord vers l'extérieur ma jambe restée dedans..
    un assistant m'assistait  heureusement que j'étais dans les derniers à sortir !  Bref, je suis sortie de là avec bien du mal, et il aurait bien fallu une grue ou un palan pour me sortir de cette maudite nacelle...C'est pourtant pas mon poids qui pose problème...55 kg toute mouillée pour 1m62..mais je dois avoir le popotin trop lourd ! tous les kilos ont dû se mettre là ! enfin, j'ai bien ri, j'étais morte de rire..et la dame qui est sortie avant moi, avec les mêmes difficultés riait tellement que ça lui faisait perdre tous ses moyens ! Son mari en bas, lui disait "allez, vas-y"...et le mien était plutôt inquiet de me voir osciller et tanguer sur le rebord, la tête en avant, me disait...
    "Fais gaffe, tu vas plonger !"


    Une fois descendus et avoir retrouvé le plancher des vaches, on nous attendait avec le champagne..et un certificat de vol..Un beau diplome, rédigé à notre nom..Le pilote (beau mec, ) nous l'a remis avec une bise pour les dames...
    On monte dans un minibus amené jusqu'à nous, (et là, petit épisode anecdotique : à l'aller, mon mari avait emmené son sac à dos avec son matériel photo, et divers accessoires. Une fois descendus du minibus, on réalise qu'il va être embêté avec son sac, vu le peu de place qu'il y aurait dans la nacelle,. j'ai donc demandé en anglais à celui qui nous avait "réceptionnés" et qui était chargé du briefing, l'autorisation de le laisser dans le minibus, ne prenant que l'appareil photo et le camescope..et pensant qu'on aurait le même bus pour le retour "Yes, no problem, it's secure ! Ok, thank you.".. Mais le minibus qui vient nous chercher, c'est pas celui-là !! Aïe..j'ai beau regarder si je le vois, y a pas celui-là..faut donc, que j'aille réexpliquer le problème au mec...bon, après moults explications dans mon anglais très approximatif, il a compris. Je lui donne le nom de notre guide, celui de l'hôtel, et il dit qu'il va appeler les chauffeurs des minibus par portable, prevenir notre guide, et faire déposer le sac à la réception de l'hôtel ...enfin croisons les doigts pour que personne ne l'ait embarqué, - ya rien de plus qui se ressemble que les sac à dos.. - parce que dedans, il y a entre autre matériel, toutes les cartes mémoire avec les photos de mon mari depuis notre départ...) 

    Direction l'hôtel où nous avons pris le petit déjeûner avec les autres membres de notre groupe qui n'avaient pas opté pour cette expérience...
    Soit parce qu'il avaient la trouille, soit à cause du prix..Il faut dire que c'était assez élevé : 140 € par personne.. J'explique le problème du sac à Kerem, notre guide, qui n'était pas au courant, et on va voir à la réception, Yesss..le sac est là...! Merci au chauffeur...


    Départ pour la visite des sites et vallées où se trouvent les églises byzantines troglodytes...et souterraines...mais cela sera pour l'article suivant, avec un spectacle de derviches tourneurs religieux...
    Je vous laisse regarder les photos et la petite vidéo.. 


    Capadoce Montgolfieres - diaporama flash


    Merci de vos visites et de vos commentaires que j'espère nombreux, et à bientôt..

    Image hébergée par servimg.com

    « Dites-le avec des fleurs...Tarte au chocolat-poires... »
    Technorati

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    29
    Mercredi 8 Octobre 2014 à 12:40

    ça y est, nous l'avons fait ! c'était superbe ! montée et descente un peu difficiles mais une fois qu'on est ds la nacelle, quel bonheur !

    28
    Mercredi 10 Septembre 2014 à 10:12

    je n'ai pas peur de l'accident (après tout, nous avons bien survolé les lignes de Nazca) mais j'ai peur de monter et descendre de la nacelle (pas sportive et des dizaines de kgs de plus que toi !!!) tes photos sont prises avec ton petit APN ? je ne sais pas si je prendrai mon reflex, lourd et encombrant... 

    27
    Mercredi 7 Mars 2012 à 14:58

    Heureusement que les appareils photos fonctionnaient ! Dommage pour la céméra ! Je suis étonnée du nombre de montgolfières. C'est sûr que de savoir qu'il y a eu un accident, ça refroidit mais si on s'arrête à ça, on ne ferait rien. C'est un de mes rêves ce voyage.

    Merci du partage ! Bises Jackline !

    26
    Lundi 20 Février 2012 à 12:55

    super quelle excursion avec cette montgolfière! 12 personnes?

    je rigole tout le temps en te lisant! c'est très compromis pour nous la montgolfière,? ben oui, on devait le faire mais par apport à rené, pleins de choses sont impossibles! super

    bises nadette

    25
    Lundi 20 Février 2012 à 10:38

    Waow, cest impressionant, j'aimerai vraiment faire un tour en montgolfière, mais avec moins de monde à l'intérieur et un aussi bon pilote pour l'atterrissage !!!

    Merci de ce partage Jakline, on avait l'impression d'être avec vous !!!

    gros bisouuuu

    24
    Dimanche 19 Février 2012 à 23:04

    ce sera sans doute notre prochain voyage : 15 jours, j'hésite entre Arts et vie (max 25 personnes) et Nlles frontières (moins cher mais max 35 pers. un voyage plus long jusqu'au Nemrut Dag mais peut-être plus fataigant), ton récit sur le parcours en montgolfière me refroidit.... !!!

    23
    Mardi 6 Octobre 2009 à 20:14

    Slt Jakline tré bo recit , et marrant avec ça , c extra ces descriptions , je partirai dans quelques mois , je prefere attendre que ca refasse un peu doux , mé pas en voyage organisé ...g tjr voyagé ainsi ...merci pour les belles vues que tu ns as offertes a bientot .

    22
    Vendredi 2 Octobre 2009 à 08:55
    Bonjour Jackline,
    Très intéressant et impressionnant, un souhait que je réaliserais prochainement j'espère.
    Bises
    Caro
    21
    Mercredi 30 Septembre 2009 à 17:59
    effectivement ce souvenir fait partie des magnifiscences
    j'aime bien lire tes commentaires tu me fais rire
    quant au popotin
    moi j'y serai encore !!! hihi !
    bisous a tous les deux / IRIS
    20
    Lundi 28 Septembre 2009 à 21:30
    19
    Lundi 28 Septembre 2009 à 20:53
    Merveilleux!!J'aurais pas été si courageuse,j'aurais préféré aller...à pied!A la prochaine!Bisous.
    18
    Lundi 28 Septembre 2009 à 19:22
    Bravo tu as du courage Jackline , moi , ça me dirait bien une balade en montgolfière mais c'est atterrissage que je redoute surtout que lorsque j'étais petit j'ai vu une nacelle s'écrasée heureusement que des gros bobos ce jour là , pas de mort :)
    Les photos de la Cappadoce vu du ciel sont superbes  :)
    Bonne soirée
    Bisous
    17
    Lundi 28 Septembre 2009 à 16:36
    Un voyage en montgolfières, cela devait être magnifique - douce soirée Mamy ANNICK
    16
    Lundi 28 Septembre 2009 à 12:51
    Bonjour Jackeline,
    Merci de ton passage. C'est une sacrée expérience que tu as vécu là ! Génial le panorama en Montgolfière, ça donne envie, par contre, la décente de l'appareil est à mourir de rire !!! Si ça se passe comme cela, c'est pas gagné pour moi qui suit petite, j'amenerai mon sac de couchage. lol
    Bonne journée
    Bérangère
    15
    Lundi 28 Septembre 2009 à 11:47
    si l'accès et la descente dans les ballons restent comme tu nous les raconte c'est pas demain la veille que je ferais cette expérience !!! bises
    14
    Lundi 28 Septembre 2009 à 11:37
    ça, c'est une expérience! je ne sais pas si j'aurais eu le courage de la vivre en Turquie; en tout cas, tu as eu raison!
    13
    Lundi 28 Septembre 2009 à 09:39
    Saisissant! une expérience incroyable que je rêverais de faire!
    12
    Lundi 28 Septembre 2009 à 08:43
    bonjour jackline.Nous te remercions pour le com duweek-end.Nous avons visité des lavoirs dans le sud de l'Aisne et l'abbaye de Vauclair près de Laon.Très bonne journée et gros bisous de nous deux
    11
    Lundi 28 Septembre 2009 à 07:53
    en mongolfière....hello....en Turquie.....cela devait être beau....très bonne idée....mais oh grand mais...sans moi !!! bonne journée...bonne semaine
    10
    Lundi 28 Septembre 2009 à 07:30
    Un superbe récit, ouaiii et le beau mec hein !! épique la sortie du ballon, sans doute les jambes coupées par le stress, mais de quoi faire de belles photos (+5),bonne semaine
    9
    Lundi 28 Septembre 2009 à 00:49
    Cela devait être génial, les montgolfières.......
    Bonne nuit
    Bizzzzzzzzzzz
    ZAZA
    8
    Dimanche 27 Septembre 2009 à 21:00
    J'aurais trop peur moi là-dedans !!!
    Bisous du dimanche soir
    7
    Dimanche 27 Septembre 2009 à 16:30
    Une bien belle aventure qui se révèle être sportive aussi...
    Bises.
    6
    Dimanche 27 Septembre 2009 à 15:31
    ouah, en lisant  j'avais un peu peur!!!!!!! sublime commentaire
    bravo
    bises nadette
    5
    Dimanche 27 Septembre 2009 à 15:20
    Purée, carrément un voyage en Mongolfière,
    ça avait l'air extraordinaire !!!
    Passe une bonne soirée Jackline !
    4
    Dimanche 27 Septembre 2009 à 13:32
    Un émerveillemnt que cet article!Bon dimanche
    3
    Dimanche 27 Septembre 2009 à 11:07
    ça doit être en effet fabuleux ! mais monter et descendre de la nacelle serait sans doute trop difficile pour moi ....
    2
    Dimanche 27 Septembre 2009 à 07:40
    il est sur que voyager en ballon et pouvoir admirer le paysage sans precipitation doit etre fabuleuex .. je pense que j'aurai quand même un petite apprehension en ballon engin que je n'ai pas en avion ou en helico ..
    beau recit, il faudra le faire dans le nord
    bon diamnche
    bisous
    1
    Dimanche 27 Septembre 2009 à 07:29
    C'est geantissime ! c'est enorme !!! tout les superlatifs. Vous avez fait quelque chose que je reve de faire depuis un moment. En France c'est assez cher ! Les paysages dans les canyons sont fabuleux. Ca vaut le coup de se lever à 5 H du mat pour un voyage pareil. En plus les explications et l'articles sont comme d'habitude bien raconté.
    C'est du plein les yeux avec un diplome à la clé en souvenir .... extra !
    bisous et bon dimanche
    pat
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :